L'émission de la dette des entreprises au plus bas en sept ans

S&P Global Fixed Income Research

1 minutes de lecture

3’500 milliards d'euros de dettes d'entreprises européennes arriveront à échéance entre 2019 et fin 2023, selon S&P Global Fixed Income Research.

S&P Global Fixed Income Research s'attend à ce que 3’500 milliards d'euros de la dette européenne, financière et non financière, des entreprises, viennent à échéance entre 2019 et fin 2023. Cela représente près de 40% des 9200 milliards d'euros arrivant à échéance dans le monde. Sur le total européen, environ 650 milliards d'euros devraient arriver à échéance en 2019, et la durée résiduelle médiane globale de la dette que nous évaluons est d'environ cinq ans. Les sociétés financières représentent 53% (1'900 milliards d'euros) de cette dette de 3500 milliards d’euros, et nous en évaluons 87% (3’100 milliards d'euros) dans la catégorie investment grade. L'émission de la dette des entreprises que nous notons a diminué de plus de 15% d'une année sur l'autre en 2018, pour atteindre son plus bas niveau en sept ans.

Les conditions de crédit en Europe deviendront probablement plus difficiles, cette tendance étant déjà en cours pour les sociétés spéculatives. Bien que les conditions des prêts bancaires demeurent globalement souples, les marges sur prêts augmentent pour les emprunteurs plus risqués. La Banque centrale européenne (BCE) ayant ralenti ses programmes d'achat d'actifs, les prêteurs ont réévalué la tarification du risque et les écarts de rendement des obligations de sociétés se sont considérablement creusés.