Actions aurifères et prix de l'or

Florence Chernyak-Bosson, CA Indosuez

2 minutes de lecture

Depuis le point bas du cours de l’once atteint le 16 août 2018, les cours des actions des minières aurifères ont surperformé celui de l’or de 5,8%.


©Keystone

Après avoir évolué en dents de scie pendant des mois, l'or récupère maintenant son statut de valeur refuge suite à la publication de données macro-économiques décevantes et face à la volatilité des marchés. Depuis le point bas atteint le 16 août 2018, le prix de l'or a progressé de 9,5% (données au 8 janvier 2019). Naturellement, la rentabilité des sociétés impliquées dans l'extraction aurifère s’améliore lorsque le prix de l'or augmente, abstraction faite des opérations de couverture et des coûts d'extraction. Depuis le 16 août 2018, les cours des actions des minières aurifères ont surperformé le cours de l’or de 5,8%, l’indice NYSE Arca Gold Miners ayant progressé de 15,3%.

Depuis décembre 1994, la corrélation entre les rendements mensuels des mines d’or et de l’or s’établit à 0,79 - une relation linéaire fortement positive, illustrée dans le graphique ci-dessous. De plus, les variations du prix de l’or expliquent 62,2% des rendements mensuels des actions des entreprises du secteur sur la période (mesurée par le coefficient de détermination R2). 

Les actions de sociétés impliquées dans l'extraction de l'or
ont présenté un potentiel de diversification intéressant.

Le bêta historique des actions minières par rapport au prix de l’or s'établit à 1,88, ce qui signifie que ces dernières ont tendance à sous-performer lorsque le prix de l'or diminue, et inversement. De plus, l’ampleur de la surperformance ou de la sous-performance dépend de l’ampleur de l’évolution du prix de l’or. Fait intéressant, les actions des entreprises aurifères ont enregistré des rendements mensuels positifs au cours de 125 des 147 mois de performance positive pour l’or entre décembre 1994 et décembre 2018 (85%). En revanche, elles ont enregistré une variation de prix négative au cours de 113 des 142 mois de baisse du prix de l’or (79,6%).

Régression des rendements mensuels (depuis décembre 1994)

 
Sources: Bloomberg, Indosuez Wealth Management

 

Quels sont les avantages en termes de diversification? La corrélation entre les performances des actions aurifères et l’ensemble du marché d’actions est généralement faible ou négative, mais des épisodes de corrélation élevée ont pu être observés (la corrélation sur 12 mois a atteint 0,92 le 31.07.2006, alors que les marchés d’actions et l’or progressaient en tandem). La corrélation actuelle est de -0,3, ce qui indique que les actions de sociétés impliquées dans l'extraction de l'or ont présenté un potentiel de diversification intéressant pour les investisseurs en actions internationales au cours des 12 derniers mois.

Corrélation glissante à 12 mois: Indices NYSE Arca Gold Miners/MSCI World 

 
Sources: Bloomberg, Indosuez Wealth Management

 

En conclusion, les actions d’entreprises aurifères représentent une manière d’investir avec un effet de levier sur l’évolution du prix de l’or, et les observations récentes tendent à être cohérentes avec cette tendance de long terme. Si la tendance positive pour l'or se maintient, les actions de sociétés aurifères devraient continuer à surperformer l'or et le reste du marché d’actions. Notre «House View» suggère que les risques à la baisse sont actuellement limités, bien que nous aurions probablement besoin de voir le dollar se déprécier davantage pour que l’or continue à augmenter, tandis que la volatilité accrue des marchés d’actions devrait soutenir l’intérêt des investisseurs pour l’or. Toutefois, les actions d’entreprises aurifères perdront rapidement de leur lustre si l’or devait à nouveau évoluer en dents de scie.