Zone euro: inflation revue à la baisse en septembre

AWP

1 minutes de lecture

L’inflation en zone euro en septembre s’est établie à 0,8%, contre 1% en août, un ralentissement plus prononcé qu’annoncé initialement.

L’inflation en zone euro en septembre s’est établie à 0,8%, contre 1% en août, un ralentissement plus prononcé qu’annoncé initialement, selon des chiffres mensuels définitifs d’Eurostat publiés mercredi.

Le 1er octobre, l’Office européen des statistiques avait annoncé, selon des chiffres provisoires, une inflation à 0,9% en septembre dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique.

Ce taux d’inflation reste bien en-deçà de l’objectif de la Banque centrale européenne (BCE), qui vise à maintenir un niveau d’inflation légèrement inférieur à 2%.

Ce chiffre de 0,8% est aussi inférieur aux prévisions des analystes interrogés par le fournisseur d’informations financières Factset qui tablaient sur 0,9%.

Il s’agit du niveau d’inflation le plus bas depuis novembre 2016 (0,6%).

Cette faiblesse s’explique par la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, qui paralyse l’économie mondiale, en particulier les puissances exportatrices comme l’Allemagne, dont l’industrie manufacturière entre dans une phase de récession.

L’inflation sous-jacente (hors énergie, produits alimentaires, boissons alcoolisées et tabac, qui exclut par conséquent les produits particulièrement volatiles) a en revanche progressé à 1,0%, contre 0,9% en août, selon des chiffres que l’Office n’a pas corrigés par rapport à son estimation provisoire.

Les taux les plus faibles --en septembre par rapport au même mois de 2018-- ont été observés à Chypre (-0,5%) et au Portugal (-0,3%). Le taux le plus élevé a été enregistré en Slovaquie (3%).