Veraison poursuit ses attaques contre Comet avant l’assemblée générale

AWP

1 minutes de lecture

Selon une expertise indépendante commandée par Veraison, l’invitation à l’assemblée générale présente «divers défauts» et va à l’encontre des principes de bonne gouvernance.

Le fonds d’investissement Veraison, principal actionnaire de Comet avec 10,04%, a contesté jeudi le bien-fondé de l’invitation à l’assemblée générale du spécialiste des rayons X, estimant qu’elle présentait «divers défauts».

Cette annonce intervient avant l’assemblée générale de Comet le 25 avril, lors de laquelle le fonds zurichois veut faire élire Heinz Kundert à la présidence du conseil d’administration du groupe fribourgeois. Ce dernier veut quant à lui faire nommer Christoph Kutter à la tête de l’organe de surveillance.

Selon une expertise indépendante commandée par Veraison, l’invitation à l’assemblée générale présente «divers défauts» et va à l’encontre des principes de bonne gouvernance. Le document «soulève des questions juridiques», a ajouté Veraison dans un communiqué.

Mi-mars, le conseil d’administration de Comet avait recommandé de ne pas élire l’ancien patron et actuel administrateur de VAT, Heinz Kundert, en son sein et encore moins à sa tête.

Le groupe entend maintenir à 10% le seuil de participation requis pour la convocation d’assemblées générales extraordinaires, mais a souscrit à la proposition de Veraison d’abaisser la barre à 3% pour épingler des objets à l’ordre du jour.

Veraison Sicav est le plus grand actionnaire de Comet. Il est suivi par Pictet Asset Management (5,07%), UBS Fund Management (3,63%), Cologny Advisors via Camox Master Fund (3,01%) et Credit Suisse Funds (3,01%), selon les informations de la Bourse suisse.