USA: reventes de logements en repli

AWP

1 minutes de lecture

Les reventes de logements aux Etats-Unis ont reculé en janvier pour le troisième mois d'affilée, contrairement aux attentes des analystes.

Les reventes de logements aux Etats-Unis ont reculé en janvier pour le troisième mois d'affilée, contrairement aux attentes des analystes, a indiqué jeudi l'Association nationale des agents immobiliers américains (NAR).

Elles sont tombées à 4,94 millions le mois dernier, en repli de 1,2% par rapport à décembre et de 8,5% sur un an, en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières. C'est leur plus bas niveau mensuel depuis novembre 2015.

Les analystes s'attendaient au contraire à un léger rebond à 5,05 millions.

«Comparé aux normes historiques, les ventes de logements anciens sont faibles mais il est probable qu'elles ont atteint leur point bas dans ce cycle», a affirmé Lawrence Yun, économiste en chef de la NAR dans un communiqué.

«La modération des prix combinée aux gains de revenus des ménages vont doper l'offre abordable de logements, attirant davantage d'acheteurs sur le marché dans les mois qui viennent»", a-t-il assuré.

Le prix médian d'un logement ancien est resté en hausse en janvier sur un an à 247.500 dollars, soit 2,8% de plus qu'en janvier 2018.

Mais cette progression annuelle du prix est la plus faible depuis février 2012.

A 1,59 million, le stock de maisons à vendre, en hausse par rapport au 1,52 million de maisons sur le marché il y a un an, durerait 3,9 mois au rythme des ventes de décembre.