Progression des nuitées hôtelières au premier semestre

AWP

1 minutes de lecture

La demande des touristes étrangers a accéléré un peu plus fortement que celles en provenances des hôtes locaux.

Les nuitées hôtelières enregistrées en Suisse entre janvier et fin juin ont affiché une progression sensible. Le nombre d’hébergements de touristes étrangers, notamment Américains et Chinois, a accéléré un peu plus fortement que celui des hôtes locaux.

Au premier semestre, l’hôtellerie helvétique a vu le nombre de nuitées progresser de 1,5% sur un an à 18,7 millions d’unités, a annoncé lundi l’Office fédéral de la statistique (OFS). La demande étrangère a affiché 10,3 millions de nuitées (+1,8%), tandis que celle des touristes suisses a atteint 8,5 millions (+1,1%).

Les visiteurs du continent américain ont été les plus importants contributeurs à la demande internationale, avec une progression de 8%, dont +10,4% pour les Etats-Unis, a précisé l’OFS dans un communiqué.

Le continent asiatique a affiché une croissance des nuitées de 4,2%, la Chine étant le principal contributeur (+7,7%), devant le Japon (+4,9%). Les touristes coréens (-7,3%) et Indiens (-1,8%) ont par contre reflué.

Le nombre de touristes européens a dans l’ensemble légèrement décliné (-0,7%), notamment les Allemands (-0,7%), les Britanniques (-1,3%) et les Espagnols (-3,7%), alors que les visiteurs belges (+3,7%) et français (+1,7%) ont afflué.

Parmi les autres régions, les visiteurs en provenance des Pays du Golfe ont progressé de 4,9%.

Les plus importants contingents restent composés des touristes allemands (1,9 million de nuitées), des Américains (1,1 million), des Britanniques (un peu plus de 850’000), des Français (près de 640’000) et des Chinois (609’000).

Les diverses destinations et régions touristiques ont largement profité de l’afflux de touristes en première partie d’année, notamment la région zurichoise (+2,4%), bernoise (+1,7%), les Grisons (+1,4%), mais aussi la région lémanique (+2,3%), le Valais (+1,2%), Genève (+0,2%) et le Tessin (+3,1%).

La Suisse orientale (-2,4%) et la région du Jura et les Trois-Lacs (-1,4%) ont par contre enregistré un déclin de fréquentation.

Au seul mois de juin, les nuitées ont augmenté de 5,1% sur un an. Il s’agit de la plus forte accélération, après mai (+4,3%) et mars-avril (+1,6%). La période hivernale avait pour sa part affiché une baisse de 2,7% en février et de 1,5% en janvier.