OCDE: la croissance du PIB ralentit au quatrième trimestre de 2019

Communiqué, OCDE

1 minutes de lecture

Seuls les États-Unis ont vu leur PIB progresser (hausse de 0,5%, inchangé par rapport au trimestre précédent).

La croissance du produit intérieur brut (PIB) réel dans la zone OCDE a ralenti à 0,2% au quatrième trimestre de 2019, par rapport à 0,4% au trimestre précèdent, selon les chiffres provisoires.

Parmi les économies des Sept grands pour lesquelles les données sont disponibles pour le quatrième trimestre 2019, seuls les États-Unis ont vu leur PIB progresser (hausse de 0,5%, inchangé par rapport au trimestre précédent).

Le PIB s’est fortement contracté au Japon (de moins 1,6%, suite à l’augmentation en octobre dernier de la taxe sur la consommation) et il s’est aussi contracté en Italie (de moins 0,3%) et en France (de moins 0,1%).

La croissance du PIB a ralenti à zéro au Royaume-Uni et en Allemagne (après la croissance de 0,5% et 0,2% respectivement au trimestre précédent) et elle a aussi ralenti dans la zone euro et dans l’Union européenne (à 0,1% par rapport à 0,3% au trimestre précédent).     

En glissement annuel, la croissance du PIB dans la zone OCDE a ralenti à 1,6% au quatrième trimestre de 2019, par rapport à 1,7% au trimestre précédent. Parmi les économies des Sept grands, les États-Unis ont enregistré le taux de croissance annuel le plus élevé (2,3%) alors que le Japon a enregistré le taux de croissance annuel le plus faible (moins 0,4%).

A lire aussi...