Nestlé serait en phase de céder son unité de soins de la peau

AWP

1 minutes de lecture

Le «Financial Times» annonce des négociations avec un consortium d’entreprises dirigé par EQT pour un montant de 10 milliards de dollars.

Nestlé serait engagé dans des négociations «exclusives» avec un consortium d’entreprises dirigé par la société d’investissement suédoise EQT pour la vente de ses activités de soins de la peau Nestlé Skin Health, a affirmé mercredi le Financial Times.

Le prix de vente articulé par le quotidien britannique se situe autour de 10 milliards de dollars, selon des personnes proches du dossier.

D’autres investisseurs seraient sur le coup, notamment KKR ainsi qu’un groupe dirigé par Advent International et Cinven.

EQT, Nestlé et KKR ont refusé de commenter cette information, tandis qu’Advent et Cinven n’étaient pas disponibles dans l’immédiat, a ajouté le Financial Times.

Début mai, le patron de Nestlé, Ulf Mark Schneider, avait indiqué lors d’une journée des investisseurs que Nestlé Skin Health se retrouvait sur le balan. «Nous aurions eu de la peine à trouver des acquéreurs il y a deux ans et demi», avait-il dit, soulignant que cette division était désormais nettement plus attrayante.

Un peu plus tôt en avril, le géant de l’alimentaire avait précisé que la «revue stratégique» concernant cette unité devrait être terminée mi-2019.

La multinationale vaudoise avait créé Nestlé Skin Health en 2014 en reprenant la totalité du laboratoire de dermatologie Galderma, alors détenu conjointement avec L’Oréal. Ce dernier avait cédé à Nestlé sa participation de 50% dans Galderma pour 3,1 milliards d’euros.