L'inflation confirmée à 1,6% en Allemagne

AWP

1 minutes de lecture

L’inflation allemande, qui avait reculé en février à 1,4%, a été poussée en mars par les prix de l’alimentation, en hausse de 2,9% sur un an, contre une hausse de 1,1% en février.

Le taux d’inflation en Allemagne s’est bien élevé à 1,6% en mars sur un an, progressant par rapport à février, selon des chiffres définitifs publiés vendredi par l’office fédéral des statistiques Destatis.

Ce dernier avait déjà fourni un chiffre provisoire fin mars.

L’inflation allemande, qui avait reculé en février à 1,4%, a été poussée en mars par les prix de l’alimentation, en hausse de 2,9% sur un an, contre une hausse de 1,1% en février.

Les prix de l’énergie ont quant à eux accéléré à 0,5%, après une chute à 0,1% le mois précédent.

La hausse de l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPHC), utilisé comme référence par la Banque centrale européenne, est passée en mars à 1,5% sur un an, après 1,2% en février.

Ce taux se rapproche lentement de l’objectif de la BCE, qui considère qu’une hausse des prix proche de 2% mais inférieure à ce niveau sur le moyen terme est un signe de bonne santé de l’économie.

L’institution francfortoise reste convaincue que les prix vont continuer à s’apprécier en comptant sur la remontée des salaires.

La BCE décidera au plus tard cet été de la suite de son programme d’achats d’actifs, dit QE (quantitative easing), au-delà du mois de septembre.

Le QE ayant perdu de sa justification sur fond de remontée de l’inflation et d’un boom économique persistant, le marché anticipe un arrêt des achats nets d’ici la fin de l’année.