Le dollar profite de la trêve commerciale entre les Etats-Unis et la Chine

AWP

1 minutes de lecture

L’euro perdait 0,37% à 1,1331 dollar vers 11h10.

Le dollar progressait lundi face aux principales devises, aidé par l’annonce ce week-end d’une trêve entre les Etats-Unis et la Chine dans leur guerre commerciale.

Vers 09h10 GMT (11h10 HEC), l’euro perdait ainsi 0,37% à 1,1331 dollar.

«Le dollar démarre la semaine sur une note positive alors que les Etats-Unis et la Chine ont accepté de reprendre les négociations après le sommet du G20 de ce week-end», a expliqué Konstantinos Anthis, analyste pour ADS Securities.

La hausse du billet vert a été particulièrement marquée face aux valeurs refuges, comme le yen, le franc suisse ou l’or, qui ont tendance à s’apprécier en période d’incertitudes.

Donald Trump et Xi Jinping ont évité le pire en décrétant samedi une trêve, mais cette reprise du dialogue entre les deux premières économies mondiales n’est assortie d’aucun calendrier.

Les discussions avaient été brutalement interrompues en mai, et Washington avait ensuite menacé d’imposer de nouvelles taxes à l’importation, qui auraient frappé la totalité des plus de 500 milliards de dollars de biens chinois achetés chaque année par les Etats-Unis.

«Un développement plus inattendu sur le front commercial a été l’annonce du président Trump que les entreprises technologiques américaines pourraient être de nouveau autorisées à vendre des équipements à Huawei», ont ajouté Lee Hardman et Fritz Louw, analyste pour MUFG.

Les Etats-Unis avaient menacé mi-mai de placer le géant des télécoms chinois sur une «liste noire» d’entreprises auxquelles il est interdit de vendre de la technologie américaine sauf autorisation spéciale, pour des raisons de sécurité nationale.

L’administration Trump, qui soupçonne Huawei d’espionnage au profit de Pékin - ce que le groupe dément vigoureusement - lui a toutefois accordé un sursis de trois mois, soit jusqu’à mi-août.