L’euro avance face au dollar en attendant la réunion de la BCE

AWP

1 minutes de lecture

La monnaie européenne valait 1,1261 dollar vers 21h contre 1,1216 dollar vendredi soir.

L’euro s’appréciait un peu face au dollar lundi à l’entame d’une semaine ponctuée par une réunion de la Banque centrale européenne, le compte-rendu d’une rencontre de son homologue américaine et la poursuite du feuilleton du Brexit.

A 19H00 GMT (21H00 à Paris), l’euro valait 1,1261 dollar contre 1,1216 dollar vendredi.

«Rien ne vaut la prudence à l’approche de la réunion de la BCE pour atténuer la pression sur l’euro», les cambistes couvrant par précaution leurs positions, a relevé Joe Manimbo de Western Union.

«On ne s’attend pas à un changement de cap dans la politique monétaire de la BCE mais les investisseurs jaugeront à quel point son président se montre prudent alors que l’inflation est en train de tomber dans une zone dangereuse sous 1%», a-t-il souligné.

L’inflation sous-jacente (hors produits volatils comme l’énergie ou les produits alimentaires) a en effet reculé à 0,8% en mars sur un an.

«L’euro pourrait rebondir encore un peu plus si M. Draghi suggère que sa politique actuelle de taux d’intérêt au plancher est suffisante pour déclencher un rebond économique dans les mois à venir», a avancé M. Manimbo.

Mercredi seront aussi diffusées les minutes de la dernière rencontre du Comité de politique monétaire de la Fed, qui avait surpris mi-mars en renonçant à relever cette année ses taux d’intérêt.

Face à la conjoncture morose et aux multiples incertitudes concernant le commerce mondial, les banques centrales européenne et américaine ont récemment cherché à temporiser.

Lorsqu’une banque centrale fait preuve de prudence, cela a tendance à peser sur la devise concernée.

La livre sterling de son côté évoluait en ordre dispersé, montant face au dollar et baissant face à l’euro, à l’entame d’une semaine qui pourrait s’annoncer mouvementée.

Tandis que la date de sortie de l’UE est désormais fixée au 12 avril, la Première ministre britannique Theresa May se rendra à Berlin puis à Paris mardi, après avoir réclamé vendredi un nouveau report du Brexit, jusqu’au 30 juin.

Un Conseil européen exceptionnel consacré à cette question se réunira mercredi. La demande de report de Theresa May devra être approuvée à l’unanimité des 27 autres pays membres de l’UE pour entrer en vigueur.

Le Royaume-Uni a par ailleurs fixé au 23 mai la date des élections européennes tout en assurant espérer ne pas avoir à les organiser, trois ans après avoir voté le Brexit.

Vers 19H00 GMT, la devise britannique reculait à 86,17 pence pour un euro contre 86,04 pence vendredi à 21H00 GMT.

Elle remontait face au dollar, à 1,3068 dollar pour une livre contre 1,3038 vendredi soir.

Le yen remontait face au dollar (111,52 yens pour un dollar contre 111,73 vendredi) mais baissait face à l’euro (125,58 yens pour un euro contre 125,30 vendredi).

La devise suisse baissait face à l’euro à 1,1258 franc suisse pour un euro contre 1,1221 vendredi, mais gagnait du terrain face au billet vert à 0,9991 franc suisse pour un dollar au lieu de 1,0003 vendredi soir.

La monnaie chinoise a terminé à 6,7164 yuans pour un dollar contre 6,7079 yuans vendredi à 15H30 GMT.

L’once d’or valait 1.298,10 dollars contre 1.291,75 dollars.

Enfin le bitcoin valait 5.207,89 dollars contre 4.999,01 dollars vendredi, selon des chiffres compilés par Bloomberg.