L’euro se stabilise face au dollar dans un marché sans élan

AWP

1 minutes de lecture

La monnaie européenne valait 1,1302 dollar vers 21h contre 1,1299 dollar vendredi soir.

L’euro se stabilisait face au dollar lundi en fin de journée dans un marché sans élan tandis que la livre britannique reprenait un peu de terrain.

A 19H00 GMT (21H00 à Paris) l’euro valait 1,1302 dollar contre 1,1299 dollar vendredi à 21H00 GMT.

«Ces jours-ci, les conditions d’échanges sur le marché des changes ne sont pas ordinaires, avec des niveaux de volatilité extraordinairement bas», a fait remarquer Derek Halpenny, analyste pour MUFG.

Dans ce contexte, «l’euro se maintient tout juste au-dessus du seuil de 1,13 dollar et ne verra sans doute pas d’évolution significative tant qu’on n’aura pas eu les indicateurs ZEW (sur le moral des investisseurs allemands mardi) et PMI (sur l’activité dans la zone euro jeudi)», a remarqué Kathy Lien de BK Asset Management.

Concernant le dollar, le président américain a une nouvelle fois critiqué sur Twitter dimanche l’action de la Réserve fédérale américaine.

«Si la croissance aux Etats-Unis ralentit encore, (Donald Trump) va probablement amplifier ses interférences dans la politique monétaire de la Fed, et affaiblir le dollar», a jugé M. Halpenny.

Par ailleurs, un responsable de l’institution, Charles Evans, a affirmé lundi que les taux d’intérêt américains pourraient rester en l’état au moins jusqu’à l’automne 2020.

La livre britannique de son côté gagnait un peu de terrain face à l’euro et au dollar.

«Les craintes liées à un Brexit immédiat se sont apaisées après l’extension accordée par l’Europe la semaine dernière et cela a rapporté l’attention des cambistes sur l’économie britannique», a rappelé Joe Manimbo de Western Union.

Les acteurs du marché attendent donc désormais la diffusion en cours de semaine d’indicateurs sur le chômage au Royaume-Uni, «qui selon les estimations devrait se stabiliser autour de son plus bas niveau en quarante ans en-dessous de 4%», et sur l’inflation «qui devrait se redresser à 2%», a relevé le spécialiste.

«Si des données encourageantes permettent cette semaine de compenser l’incertitude liée au Brexit, cela laisserait la porte ouverte à une nouvelle hausse des taux en 2019, une possibilité de nature à faire monter la livre», a-t-il commenté.

Vers 19H00 GMT, la livre sterling s’affichait à 86,32 pence pour un euro contre 86,40 pence vendredi à 21H00 GMT.

Elle progressait également un peu face au dollar, à 1,3094 dollar au lieu de 1,3074 vendredi.

Le yen se maintenait face à la devise européenne, à 126,57 yens pour un euro contre 126,59 la semaine dernière, ainsi que face à la monnaie américaine, à 111,99 yens pour un dollar au lieu de 112,02 vendredi soir.

La devise suisse reculait face à l’euro, à 1,1351 franc suisse pour un euro contre 1,1326 ainsi que face au dollar, à 1,0043 franc suisse pour un dollar au lieu de 1,0024 vendredi.

La monnaie chinoise valait 6,7087 yuans pour un dollar, contre 6,7036 yuans vendredi.

L’once d’or s’échangeait à 1.288,04 dollars contre 1.290,35 dollars vendredi.

Enfin, le bitcoin se monnayait à 5.039,84 dollars au lieu de 5.042,54 dollars vendredi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.