Hong Kong: intervention de l'Autorité monétaire

AWP

1 minutes de lecture

La HKMA, dirigée par Joseph Yam, a racheté 415 millions HKD pour soutenir la monnaie locale qui a atteint la limite inférieure de la bande de fluctuation face au dollar US dans laquelle elle est autorisée à évoluer.

L’Autorité monétaire de Hong Kong (HKMA, Hong Kong Monetary Authority) a indiqué vendredi être intervenue sur les marchés pour soutenir le dollar local qui évolue à son plus bas niveau depuis 33 ans.

La HKMA, qui sert de banque centrale au territoire, a racheté aux banques 415 millions de dollars de Hong Kong pour soutenir la monnaie locale qui a atteint la limite inférieure de la bande de fluctuation face au dollar américain (7,75 à 7,85 dollars de Hong Kong pour un dollar US) dans laquelle elle est autorisée à évoluer.

Cette fourchette a été déterminée et introduite par les autorités hongkongaises en 2005. Entre 1983 à 2005, le dollar de Hong Kong était lié au dollar US par une parité fixe (à 7,80 HKD pour un dollar US).

Le dollar de Hong Kong a chuté jeudi à 7,85 pour un dollar américain au plus bas de la fourchette autorisée.

Le responsable adjoint de la HKMA, Howard Lee, a indiqué que d’autres interventions pourraient suivre pour soutenir ce système de parité imposé.

«Les jours où la demande de ventes du dollar hongkongais sera plus forte et quand le marché ne pourra plus absorber de tels ordres de vente, alors nous verrons d’autres occasions où les banques demanderont à la HKMA de leur racheter du dollar de Hong Kong», a-t-il déclaré vendredi.

Le dollar de Hong Kong a été arrimé au dollar en 1983 pour empêcher des ventes en masse à une période où la monnaie chancelait dans un contexte de négociations entre la Chine et le gouvernement britannique sur l’avenir de Hong Kong. Jusqu’à sa rétrocession au milieu des années 90 à la Chine, Hong Kong était un territoire britannique.

L’indexation du HKD au dollar américain a servi à maintenir une stabilité de la devise mais elle est aussi l’objet de critiques qui la considèrent à la merci de l’évolution des taux d’intérêt américains.

La HKMA a été contrainte d’intervenir sur sa monnaie locale à plusieurs occasions, notamment en juillet et août 2014 quand elle a injecté 9,7 milliards USD dans le système financier pour amortir le bond du dollar local face au dollar américain résultant de l’afflux de spéculateurs cherchant l’accès au marché chinois florissant.

Ces dernières semaines, le dollar de Hong Kong a reculé devant les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, les deux grandes économies mondiales.