COVID-19: les banques prêtes à délivrer des crédits dès jeudi

AWP

1 minutes de lecture

Le Conseil fédéral a adopté mercredi l’ordonnance visant à aider les PME en matière de liquidités au moins jusqu’au 19 avril.

Les entreprises pourront dès jeudi solliciter auprès des banques des crédits cautionnés par la Confédération. Le Conseil fédéral a adopté mercredi l’ordonnance visant à aider les PME en matière de liquidités au moins jusqu’au 19 avril. Les banques sont prêtes.

Un montant de 20 milliards de francs d’aide est prévu pour le programme gouvernemental. Il a fallu trouver un équilibre entre ce que demande l’économie et la place financière. Le but est d’avoir des effets sur l’économie sans léser les banques, a expliqué le grand argentier Ueli Maurer.

Si la situation ne s’améliore pas le 19 avril, le Conseil fédéral continuera sur sa lancée même si les finances fédérales vont en souffrir, a relevé le conseiller fédéral. La situation est réévaluée en permanence.

Les cautionnements de la Confédération ne résoudront pas tous les problèmes des PME, a-t-il prévenu. Quelque 400’000 demandes de chômages partiels ont été déposées.

Les banques se sont préparées à un gros afflux de demandes. Plusieurs centaines de conseillers à la clientèle sont prêts, a expliqué le directeur de la banque cantonale zurichoise Martin Scholl.

La Banque nationale suisse va renforcer ses interventions sur les marchés monétaires. Le but est de protéger l’économie suisse, a annoncé son président Thomas Jordan.

Elle offrira aux banques des facilités de refinancement qui leur permettront de ne pas entamer leur solidité. Cela permettra de libérer 6 milliards de francs, a précisé le directeur de l’Autorité fédéral de surveillance des marchés financiers (Finma) Mark Branson. La FINMA accordera des facilités en matière de fonds propres ce qui libérera de l’argent pour aider l’économie réelle.

10% du chiffre d’affaires

Les entreprises concernées pourront solliciter auprès de leur banque des crédits de transition à hauteur de 10% maximum de leur chiffre d’affaires annuel, jusqu’à un montant maximum de 20 millions de francs. Pour ce faire, elles devront répondre à certains critères minimaux, et déclarer notamment qu’elles subissent de substantielles pertes de chiffre d’affaires en raison de la pandémie de coronavirus.

Les crédits seront versés rapidement et de manière non bureaucratique jusqu’à un montant de 500’000 francs. Ils seront garantis à 100% par la Confédération et leur taux d’intérêt sera nul. La demande de crédit sera disponible sur le site web covid19.easygov.swiss dès jeudi.

Les crédits de transition dont le montant dépasse 500’000 francs seront garantis à 85% par la Confédération. La banque créancière participera au crédit à raison de 15%. Étant donné que ces crédits pourront atteindre 20 millions par entreprise, ils exigeront un examen plus approfondi de la part des banques.

Intérêt de 0,5%

Le taux d’intérêt de ces crédits s’élève actuellement à 0,5% sur les prêts garantis par la Confédération. Les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 500 millions de francs ne bénéficieront pas de ce programme.

Comme de nombreuses PME ne disposent que d’un compte auprès de PostFinance, le Conseil fédéral permettra également à PostFinance d’accorder à ses entreprises clientes, de manière non bureaucratique, des crédits d’un montant maximum de 500’000 francs. Il ne s’agit pas d’une suppression de l’interdiction d’octroi de crédits à laquelle est soumise PostFinance, mais d’une mesure temporaire prise dans le cadre de ce programme.