CFA Institute présente l’édition 2020 des GIPS

Communiqué, CFA Institute

2 minutes de lecture

Les normes GIPS 2020 été adaptées pour répondre également aux besoins de la gestion alternative et la gestion privée.

CFA Institute, l’association mondiale des professionnels de l’investissement, annonce la publication de l’édition 2020 des Global Investment Performance Standards (GIPS®) qui fait suite à un appel public à commentaires. En vigueur à partir du 1er janvier 2020, les nouvelles normes GIPS présentent un ensemble de standards exigeants permettant aux sociétés de gestion et investisseurs institutionnels de calculer rigoureusement et de présenter les résultats de leurs investissements, dans le but de favoriser la transparence et la comparabilité des performances.

La publication de cette dernière édition marque une étape importante dans l’évolution des normes GIPS afin de garantir leur pertinence pour toutes les sociétés de gestion et investisseurs institutionnels. Les normes GIPS 2020 vont au-delà de la dernière publication réalisée en 2010 et intègrent les mises à jour récentes. Plus de 120 contributions ont été prises en compte pour élaborer la version finale des normes GIPS 2020.

«L’évolution des normes GIPS reflète les nombreux changements et innovations du secteur de l’investissement ces dernières années, en particulier pour les gestionnaires de stratégies d'investissement alternatives et de fonds collectifs», déclare Karyn Vincent, CFA, CIPM, responsable des standards industriels globaux au CFA Institute. «Les mises à jour sont basées sur les meilleures pratiques de l'industrie et sur les contributions reçues lors des consultations publiques effectuées l’an dernier. Nous sommes convaincus que ces évolutions permettront à davantage de sociétés de gestion et d’investisseurs institutionnels de renforcer la transparence des performances et faciliter la comparabilité à l'échelle de l'industrie».

«Nous sommes fiers de la nouvelle version des GIPS, qui est soutenue en Suisse par la Swiss Funds & Asset Management Association (SFAMA)», a commenté Christian Dreyer, CFA, directeur général de CFA Society Switzerland. «L'établissement de normes industrielles est l'une des tâches les plus importantes de notre organisation. Grâce à son champ d'application élargi, la nouvelle version des GIPS devrait être encore mieux reconnue par les investisseurs institutionnels tels que les fonds de pension et les compagnies d'assurance».

Les normes GIPS 2020 sont applicables par les sociétés de gestion et les investisseurs institutionnels. Elles ont été adaptées pour répondre également aux besoins de la gestion alternative et la gestion privée. Les normes GIPS 2020 incluent notamment:

  • Des instructions adaptées aux investisseurs institutionnels.
  • Moins d'exigences spécifiques par classes d'actifs et davantage d’attention à la structure des comptes et ainsi plus de pertinence pour une gamme plus étendue de types d'actifs.
  • Possibilité d'utiliser des rendements pondérés en fonction de l'investissement (money weighted returns, MWR) au lieu de rendements pondérés en fonction du temps (time weighted returns, TWR) si certains critères sont remplis, ce qui donne aux gérants la flexibilité pour choisir l’évaluation des rendements la plus appropriée à la structure de compte.
  • Capacité accrue des sociétés de gestion pour présenter des performances spécifiques à des fonds de gestion collective.
  • Plus de flexibilité pour calculer les performances de certaines poches dédiées.
  • Plus de possibilités pour promouvoir la conformité aux normes GIPS.

L’intérêt pour les normes GIPS n'a cessé de croître depuis leur création en 1999. Aujourd'hui, plus de 1700 institutions, dont la plupart des sociétés de gestion mondiales, déclarent s'y conformer. Bien que l’adoption des normes GIPS ne soit pas une contrainte réglementaire, s’y conformer est considéré comme une pratique exemplaire pour les sociétés de gestion et les investisseurs institutionnels. Ces derniers sont nombreux à exiger de leurs gestionnaires traditionnels plus de conformité aux normes GIPS et à porter un intérêt croissant à la conformité de leurs gestionnaires alternatifs. Aussi, de plus en plus d’investisseurs institutionnels déclarent se conformer aux normes GIPS.