BMPS: Deutsche Bank et Nomura condamnés en Italie

AWP

1 minutes de lecture

La justice milanaise ordonne la confiscation de 150 millions d’euros dans une affaires d’opérations financières douteuses.

Le tribunal de Milan a condamné vendredi le groupe bancaire Deutsche Bank et son homologue japonais Nomura à une confiscation totale de 150 millions d’euros, à la suite d’un procès sur des opérations financières douteuses visant à couvrir des pertes de la banque italienne BMPS.

Deutsche Bank Ag et Deutsche Bank London Branch ont été condamnées à une confiscation d’un montant de 64 millions d’euros et à une amende de trois millions d’euros.

Nomura a elle été condamnée à une confiscation de 88 millions d’euros et à une amende de 3,45 millions.

Selon l’accusation, ces opérations financières -- dont celles baptisées Santorini et Alexandria -- ont été réalisées par la BMPS avec la Deutsche Bank et Nomura pour couvrir deux milliards d’euros de pertes provoquées par l’acquisition par la banque italienne d’Antonveneta, un établissement basé à Padoue (nord-est), auprès de Banco Santander.