Rebond des Bourses asiatiques après le geste de Trump envers la Chine

AWP

2 minutes de lecture

Le Nikkei a repris 0,98%. Le Topix s’est redressé de 0,87%. Shanghai a clôturé en hausse de 0,42% et Shenzhen a glané 0,69%. Le Hang Seng n’a guère décollé (+0,08%).

Les Bourses asiatiques ont repris quelques couleurs mercredi, grâce au report de nouveaux droits de douane américains sur certaines importations chinoises, mais l’effet a été tempéré par de faibles indicateurs économiques chinois et la situation toujours tendue à Hong Kong.

A la Bourse de Tokyo, l’indice vedette Nikkei a repris 0,98% à 20’655,13 points, bien aidé aussi par un repli du yen. L’indice élargi Topix, qui était tombé mardi en clôture au plus bas depuis le début de l’année, s’est redressé de 0,87% à 1499,50 points.

Plus modérés ont été les gains des Bourses chinoises. L’indice composite de Shanghai a ainsi clôturé en hausse de 0,42% à 2808,91 points, celui de la Bourse de Shenzhen a glané 0,69% pour finir à 1509 points. A Hong Kong, où les mouvements pro-démocratie continuent malgré les menaces d’intervention de Pékin, l’indice boursier Hang Seng n’a guère décollé (+0,08% à 25’302,28 points).

«Les investisseurs ont repris courage avec le report des droits de douane (américains, ndlr) mais sont encore restés attentistes» devant les nombreuses incertitudes qui persistent, a commenté Shen Zhengyang, analyste chez Northeast Securities.

La production industrielle en juillet en Chine a notamment connu sa plus faible progression depuis 17 ans (+4,8% sur un an), et les ventes au détail ont aussi ralenti le mois dernier dans le pays, selon des chiffres publiés mercredi.

Du côté des valeurs

LES AUTOS JAPONAISES REDÉMARRENT

Très sensibles aux variations des changes, les actions des constructeurs automobiles ont repris une partie du terrain perdu la veille: Toyota a avancé de 0,92% à 6853 yens, Honda de 0,54% à 2495,5 yens et Nissan de 0,24% à 662,5 yens.

TECHNOLOGIQUES EN FORME

Les technologiques ont fini dans le vert aussi: le géant des télécoms et services en ligne SoftBank Group a affiché un gain de 1,40% à 4964 yens, Sony de 0,44% à 5.915 yens et Nintendo de 4,32% à 40’070 yens. Le fabricant de galettes de silicium Sumco, secoué par la crise sino-américaine, a progressé de 1,77% à 1264 yens, et le concepteur de composants Tokyo Electron de 1,09% à 18’460 yens.

CATHAY PACIFIC EN REBOND

Le titre de la compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific a rebondi mercredi de 2,83% à 9,82 dollars hongkongais, après plusieurs séances de dégringolade. La compagnie avait dû annuler des centaines de vols ces derniers jours en raison de la paralysie de l’aéroport du hub financier par les manifestants pro-démocratie, qui ont quitté les lieux mercredi matin.

Du côté des devises et du pétrole

Valeur refuge, le yen, qui avait fortement monté les jours précédents, est retombé mercredi: vers 08h30 GMT, un dollar valait 106,39 yens, contre 105,40 yens la veille à la clôture de la Bourse de Tokyo et 106,63 yens mardi à 19h00 GMT. Un euro se négociait pour 118,97 yens, contre 117,86 yens mardi à la fermeture de Tokyo et 119,19 yens le même jour à 19h00 GMT.

La monnaie européenne se négociait par ailleurs à 1,1183 dollar vers 8h30 GMT, très proche de son niveau de la veille à 19h00 GMT (1,1178 dollar).

Les cours du pétrole s’affichaient en baisse après avoir fortement rebondi la veille après l’annonce de Washington reportant au 15 décembre de nouveaux droits de douane sur certains produits chinois importés: peu avant 08h30 GMT, le baril de brut américain WTI reculait de 1,35% à 56,33 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord abandonnait 1% à 60,69 dollars.