Les Bourses asiatiques en ordre dispersé

AWP

1 minutes de lecture

Le Nikkei a perdu 0,60% et le Topix a abandonné 0,72%. Shanghai en revanche a pris 0,51% et Shenzhen a clôturé sur un gain notable de 1,21%. Le Hang Seng a perdu 0,59%.

Les Bourses d’Asie ont fini dans diverses directions lundi, les investisseurs restant très prudents face à l’évolution de la propagation du nouveau coronavirus en Chine et ailleurs.

A Tokyo, l’indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a perdu 0,60% à 23’685,98 points, et l’indice élargi Topix a abandonné 0,72% à 1719,64 points.

A Shanghai en revanche, l’indice composite a pris 0,51% à 2890,49 points, et celui de Shenzhen a clôturé sur un gain notable de 1,21% à 1757,26 points.

A Hong Kong, l’indice Hang Seng a perdu 0,59% à 27’241,34 points.

La Bourse de New York avait terminé en déclin vendredi malgré un rapport solide sur l’emploi américain, reprenant son souffle après plusieurs séances positives.

Les acteurs des marchés attendent d’en savoir plus sur les conséquences économiques de l’épidémie qui paralyse en partie la Chine.

Ils ont toutefois observé un début de changement de direction du yen face au dollar en cours de journée, un mouvement bienvenu.

Du côté des valeurs à Tokyo

AUTOMOBILE A HUE ET A DIA

Honda a bondi de 2,86% à 2.939,5 yens, après une révision positive de ses prévisions de résultats annuels.

Honda vise désormais un bénéfice net de 595 milliards de yens (4,9 milliards d’euros) sur l’exercice qui sera clos le 31 mars, soit 20 milliards de yens de plus que sa précédente prévision.

En revanche, les actions de ses compatriotes Toyota et Nissan ont fortement reculé: le premier a cédé 1,45% à 7748 yens et le second 1,47% à 587,3 yens.

LES COMPAGNIES FERROVIAIRES JR DÉRAILLENT

Les actions des principales compagnies de chemin de fer issues de l’ancien opérateur public JR ont dévissé après l’annonce d’une panne informatique qui a empêché pendant plus de 5 heures les paiements par carte bancaire lundi. West JR Railway a perdu 1,71% à 9122 yens et sa soeur jumelle de l’Est, JR East, a décliné de 1,11% à 9641 yens.

TORAY SANCTIONNÉ

Le spécialiste des fibres textiles et matériaux composites Toray Industries a été puni après avoir publié en cours de séance des résultats jugés décevants. Il a aussi révisé négativement ses prévisions annuelles. Son titre a lâché 2,25% à 711,7 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen s’inscrivait en légère hausse face au dollar par rapport au cours de vendredi, mais plus bas qu’en début de journée: un billet vert valait 109,84 yens vers 08H00 GMT, contre 109,91 yens vendredi après la clôture de la Bourse de Tokyo, point de repère des investisseurs nippons.

La monnaie japonaise se renforçait aussi un peu face à l’euro, mais moins que dans les premières heures de transactions. Un euro s’échangeait pour 120,24 yens contre 120,62 yens en fin de semaine boursière passée.

La monnaie européenne évoluait peu lundi en Asie, restant proche de son plus bas niveau en quatre mois: vers 08H00 GMT un euro se négociait pour 1,0946 dollar, au même niveau que vendredi à 20H00 GMT.

Les cours du pétrole hésitaient lundi en Asie.

Après avoir monté un peu, vers 08H00 GMT ils tendaient au contraire à reculer: le baril de brut américain WTI perdait 0,24% à 50,20 dollars, et le baril de Brent de la mer du Nord laissait filer 0,13% à 54,40 dollars.