Tokyo, finit en hausse, misant sur la Fed

AWP

1 minutes de lecture

A l’issue des transactions, l’indice Nikkei a pris 0,56% à 21’318,42 points. L’indice élargi Topix a progressé de 0,91% à 1’551,11 points.

La Bourse de Tokyo a fini la séance de lundi en légère hausse, laissant de côté la révision en baisse de la croissance au Japon pour parier sur une possible action de la Réserve fédérale américaine (Fed) afin de soutenir la croissance américaine.

A l’issue des transactions, l’indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a pris 0,56% à 21’318,42 points. L’indice élargi Topix a progressé de 0,91% à 1’551,11 points.

Si le ralentissement surprise des créations d’emplois aux Etats-Unis en août a renforcé les craintes sur la santé de l’économie américaine, ces mauvais chiffres ont aussi suscité l’espoir d’un nouveau geste de la Fed pour redonner du tonus à la première puissance mondiale.

Si bien que les investisseurs parient sur une nouvelle baisse des taux d’intérêt au jour le jour lors de la prochaine réunion monétaire de la banque centrale américaine prévue le 18 septembre.

Cela a suffi à amoindrir l’effet négatif d’une révision de la croissance du Japon au deuxième trimestre. Elle a été ramenée lundi à +0,3% sur un trimestre, contre une estimation initiale de +0,4%.

Du côté des valeurs

Tous les grands secteurs ont fini en vert, énergie et santé en tête, suivis par la finance et l’immobilier.

NISSAN DEVISSE, SON PATRON SUR LE DÉPART: l’action Nissan a rétrocédé 0,22% à 672,5 yens, alors que le groupe déchaîne à nouveau la chronique. Selon plusieurs médias japonais, son directeur général, Hiroto Saikawa, rattrapé par une affaire de rétribution indue, aurait pris la décision de quitter prochainement ses fonctions. Un conseil d’administration du groupe devait débuter au moment de la clôture du marché lundi, à Yokohama, près de Tokyo.

HONDA SANCTIONNÉ: le titre Honda a reflué de 0,25% à 2.727 yens. Ce fabricant de deux-roues et automobiles fait partie des constructeurs visés par une enquête anticartel de l’administration fédérale américaine. Elle juge «illégal et invalide» un accord concernant les émissions de CO2 de leurs véhicules passés entre quatre industriels (dont Honda) et la Californie.

SONY EN FORME: à l’instar d’autres titres technologiques, l’action Sony a fini sur un gain notable de 2,13% à 6.496 yens.

TRANSPORTS ÉPARGNÉS: malgré le chaos dans les gares lundi à Tokyo après le passage d’un violent typhon, les actions des compagnies ferroviaires ont fini la journée largement dans le vert. East Japan Railway a pris 0,75% à 10.080 yens, Central Japan Railway 1,25% à 21.050 yens, et West Japan Railway 1,50% à 9.213 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le dollar bougeait peu face au yen par rapport à vendredi: lundi à 06H00 GMT, le billet vert valait 106,92 yens, contre 106,89 yens vendredi à 19H00 GMT.

L’euro faiblissait légèrement face à la monnaie japonaise, se négociant à 117,85 yens contre 117,90 yens vendredi.

La monnaie européenne baissait aussi par rapport au dollar, à raison d’un euro pour 1,1023 dollar, contre 1,1030 dollar vendredi à 19H00 GMT.

Les cours du pétrole continuaient de s’apprécier lundi: vers 06H20 GMT le prix du baril de brut américain WTI gagnait 1,15% à 57,17 dollars, tandis que le prix du baril de Brent de la mer du Nord prenait 1,02% à 62,17 dollars.