Tokyo et Hong Kong en forme, Shanghai et Shenzhen en repli

AWP

2 minutes de lecture

Le Nikkei a pris 0,96% et le Topix a augmenté de 1,65%. Le Hang Seng s’est apprécié de 1,78%. Shanghai a reculé de 0,41% et Shenzhen a perdu 0,93%.

Les principales Bourses asiatiques ont connu des fortunes diverses mercredi, un vent d’optimisme ayant continué de souffler sur les places de Tokyo et Hong Kong, tandis que les Bourses chinoises continentales ont encore lâché du lest.

A Tokyo l’indice vedette Nikkei a pris 0,96% à 21’597,76 points et l’indice élargi Topix a augmenté de 1,65% à 1583,66 points.

En plus d’un recul du yen par rapport au dollar et à l’euro, une tendance favorable aux valeurs exportatrices japonaises, le marché tokyoïte espérait aussi de nouvelles mesures volontaristes de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi et de la Réserve fédérale américaine (Fed) la semaine prochaine.

Ces espoirs monétaires ont aussi soutenu la Bourse de Hong Kong, dont l’indice Hang Seng s’est apprécié de 1,78% à 27.159,06 points. Le marché hongkongais a aussi salué l’annonce par Pékin d’un nouvel assouplissement de l’accès des investisseurs étrangers aux marchés financiers chinois.

En revanche en Chine continentale, l’indice composite de la Bourse de Shanghai a reculé de 0,41% à 3008,81 points, et celui de la Bourse de Shenzhen a perdu 0,93% à 1671,54 points.

Les investisseurs ont procédé à des prises de bénéfices en amont d’un jour férié vendredi en Chine continentale (la fête de la mi-automne, ou fête de la Lune), selon Zhengyang Shen, analyste de Northeast Securities.

Du côté des valeurs

TEPCO GRIMPE MALGRÉ LE TYPHON

La compagnie d’électricité Tokyo Electric Power a pris 4,89% à 536 yens, alors que plusieurs centaines de milliers de ses clients étaient toujours privés d’électricité mercredi, plus de 48 heures après le passage du typhon Faxai dans la région de Tokyo. Cependant, le courant devait être rétabli dans la journée dans la plupart des foyers, a assuré le groupe, qui a reçu l’aide d’autres compagnies régionales.

L’AUTOMOBILE EN FORME

Nissan s’est offert une nouvelle séance positive (+2,99% à 718,4 yens) après l’annonce lundi du départ prochain de son directeur général, Hiroto Saikawa lundi. Mitsubishi Motors, troisième membre de l’alliance Renault-Nissan, s’est élevé de 3,11% à 497 yens, tandis que Toyota a gagné 2,39% à 7.355 yens.

SÉANCE CONTRASTÉE POUR LES FOURNISSEURS CHINOIS D’APPLE

Après les annonces de rentrée du géant américain des smartphones Apple, qui joue la carte des améliorations techniques et des prix contrôlés, voire cassés, son sous-traitant Foxconn Industrial Internet a gagné 0,73% à 15,21 yuan à Shanghai, tandis que Lens Technology Co a au contraire cédé 3,67% à 9,98 yuan à Shenzhen.

Du côté des devises et du pétrole

Le dollar grimpait face au yen: vers 08h15 GMT le billet vert valait 107,81 yens, contre 107,35 yens mardi à la fermeture du marché tokyoïte, point de référence pour les donneurs d’ordres.

L’euro remontait aussi face à la monnaie japonaise, se négociant à 118,92 yens vers 08h15 GMT, contre 118,53 yens mardi.

La devise européenne faiblissait légèrement face au dollar, se négociant pour 1,1030 dollar mercredi vers 08h15 GMT, contre 1,1039 dollar mardi à 19h00 GMT.

Le pétrole se relevait aussi, après avoir chuté mardi à la suite de l’annonce par Donald Trump du limogeage de son conseiller à la sécurité nationale John Bolton, partisan d’une position maximaliste sur l’Iran. Vers 08h08 GMT le prix du baril de brut américain WTI gagnait 0,78% à 57,85 dollars, tandis que le prix du baril de Brent de la mer du Nord s’appréciait de 0,75% à 62,85 dollars.