Statistiques peu nombreuses – Monday Report de Bordier

Bordier

2 minutes de lecture

La hausse de l’indice des prix à la consommation est en ligne avec le consensus en décembre.

Economie

Les statistiques publiées aux Etats-Unis ont été peu nombreuses. L’ISM des services recule de 60,7 à 57,6 en décembre, mais le niveau reste très élevé, tout comme la confiance des PME qui est stable à 104,4 en décembre alors qu’une baisse était escomptée. Enfin, la hausse de l’indice des prix à la consommation est en ligne avec le consensus en décembre (+1,9% a/a; inflation sous-jacente: +2,2% a/a). Dans la zone euro, la confiance des investisseurs Sentix recule moins qu’attendu (de -0,3 à -1,5) mais les indicateurs de confiance de la CE baissent plus que prévu en décembre. Néanmoins, les ventes de détail de novembre surprennent positivement (+0,6% m/m; +1,1% a/a). En Chine, les réserves de change sont quasiment inchangées à USD3’073mia, les prix progressent moins qu’attendu (CPI: +1,9% a/a; PPI: +0,9% a/a), mais les exportations (-4,4% a/a) et les importations (-7,6% a/a) déçoivent.

Marché suisse

A suivre cette semaine: prix production-importation PPI décembre (OFS).

Les sociétés suivantes publieront des chiffres d’affaires ou résultats: Lindt&Sprüngli, Partners Group (masse sous gestion 2018), Geberit (Core Holding), Hypo Lenzburg et Zehnder. Leonteq (HR) a obtenu pour la première fois une note de crédit de l’agence Fitch (BBB- persp.+), ce qui aidera le groupe dans ses activités de produits structurés.

Obligations

Les taux réels sont en nette baisse aux US, ce qui, couplé aux discours accommodants des membres du FOMC permet aux obligations à haut rendement d’accélérer leur rallye portant la performance cette année à 3,2% (domestique US). La faiblesse du USD permet aux émergents de prendre la deuxième place avec 1,7% (EM Sov. USD) depuis le début de l’année.

Sentiment des traders

Bourse 
Après une semaine positive, les indices sont au contact de résistances importantes. Le ralentissement chinois pourrait peser alors que nous attendons les premiers résultats trimestriels. Citigroup ouvrira le bal ce soir, les autres bancaires suivront tout au long de la semaine. Entre Brexit et shutdown, la prudence s’impose.

Devises 
La crise politique française augmente la pression sur l’€ contre le $ et notre CHF (€/$ 1,147, €/CHF 1,1265). Nos objectifs: €/$ 1,1310, €/CHF 1,122. Notre fourchette pour le $/CHF 0,972/0,992. La £ consolide contre le $ sur l’important support de £/$ 1,27. En cas d’un No-Brexit nous voyons une £/$ plus forte à 1,33. Sentiment haussier pour le JPY ($/JPY 106,60). L’or repart à la hausse à 1293 dollars, objectif 1307 dollars.

Marchés

Le «shutdown» fédéral en cours aux US, déjà le plus long de l’histoire, n’a pas empêché la poursuite du regain d’appétit pour le risque, alimenté par la publication des «minutes» de la dernière réunion de la Fed qui confirme le nouveau ton plus accommodant des autorités monétaires. Ainsi, les actions monde gagnent +2,8% (marchés émergents: +3,8%) et les «spreads corporate» se resserrent (HY:-40pbs). Le dollar recule de 0,5% (dollar index) permettant à l’or d’avancer de 0,6%. Enfin, le prix du baril poursuit sa reprise (+6,7%). A suivre cette semaine: mises en chantier, permis de construire, confiance des promoteurs immobiliers, commandes de biens durables, balance commerciale, ventes de détail, production industrielle et confiance des ménages aux Etats-Unis; production industrielle, nouvelles immatriculations et balance commerciale dans la zone euro; agrégats monétaires en Chine.

Actions

AB INBEV (Core Holding) envisagerait une IPO partielle de ses activités en Asie. Ainsi, ABI montre qu’il possède plusieurs options pour dé-leverager son bilan au-delà de sa capacité «naturelle» de génération de cash-flow libre (9 milliards d'euros€/an) et après avoir divisé par 2 son dividende (8 milliards d'euros -> 4 milliards).

INGENICO (Core Holding) a bouclé son opération de rapprochement avec BS Payone (un des leaders en Allemagne, 324 millions d'euros de revenus et 31 millions d’Ebitda, 250k clients, en 2017). La nouvelle entité, Ingenico Payone (52% détenu par Ingenico), devient le principal fournisseur de systèmes de paiement en Allemagne pour les commerçants (in-store et online). Cette opération est stratégiquement importante pour Ingenico, qui cherche toujours à réduire son exposition aux terminaux de paiement.

LONZA (nouvelle recommandation Satellite): la baisse du titre en fin d’année offre une opportunité de se positionner face à des perspectives attrayantes dans le secteur Santé et plus particulièrement Biotech. A  286 francs, le titre se valorise sur un PE 19 = 21,4x pour une croissance EPS de c. 12,5% en moy./an à horizon 2022, soit un PEG raisonnable de 1,7x.

PUBLICIS (Satellite) est en conflit avec la chaîne de TV britannique Channel 4 et les deux groupes ne trouvent pas d’accord publicitaire pour 2019: l’agence n’achèterait plus d’écran publicitaire sur Channel 4. Publicis Media consacre en général quelque GBP100-150mio  d’investissements publicitaires sur ce canal. Impact nul pour Publicis à CT, mais une situation tendue entre Agences et TV.

WIRECARD (Core Holding) lance en partenariat avec Ctrip (leader chinois des agences de voyages en ligne) de nouvelles cartes VISA à prépaiement, multi-monnaies. Ces cartes, dans les principales monnaies de référence, seront offertes exclusivement aux clients de Ctrip (110 millions d’utilisateurs actifs/mois).

Graphique du jour
Performances