SIX: négoce boursier prolongé de dix minutes

AWP

1 minutes de lecture

La Bourse suisse instaure une période de «trading at last» à 17h30 dès le 22 juin.

La Bourse suisse va prolonger de dix minutes sa séance à partir du 22 juin, espérant ainsi récupérer une partie du négoce hors-Bourse sur sa plateforme. Certains courtiers sont sceptiques vis-à-vis de cette mesure.

Dans un peu plus d’un mois, la Bourse suisse SIX va lancer une nouvelle période de cotation, le «négoce au cours de clôture», a indiqué l’opérateur de la place zurichoise dans une lettre aux traders. Appelée dans le jargon «trading at last» (TAL), ce laps de temps démarrera à 17h30 et durera dix minutes.

«Nous avons observé que le négoce de clôture a gagné en importance», a indiqué mercredi à AWP un porte-parole de SIX, ajoutant que l’année dernière environ un quart des échanges s’étaient déroulés en fin de séance.

L’objectif de cette innovation est de récupérer sur la plateforme de SIX les activités dites «off exchange» et «over the counter», soit la partie du négoce qui ne passe pas par la Bourse suisse.

Du coup, les règles de publication pour les communiqués d’entreprises seront ajustées. Vu que la clôture aura donc lieu à 17h40, le délai de publication sera également ajusté, a précisé mercredi dans un communiqué le régulateur SIX Exchange Regulation (SER).

A partir du 22 juin, les annonces dites «ad-hoc», susceptibles d’influencer le cours de Bourse, devront être publiées avant 07h30 ou après 17h40, a précisé le SER.

Des courtiers interrogés par AWP n’ont pas vraiment goûté ces ajustements, estimant que ce prolongement permettait certes d’effectuer des opérations à la clôture, mais que les volumes n’allaient pas forcément augmenter.

Selon un autre intervenant, «les horaires de négoce ne devraient pas être prolongés mais raccourcis», car le chiffre d’affaires n’augmente pas avec la durée du négoce mais se trouve éparpillé sur le laps de temps.

A lire aussi...