L'Italie et le commerce international font rebondir les Bourses européenne

AWP

1 minutes de lecture

L'Eurostoxx 50 a progressé de 1,36%.

Les principales Bourses européennes ont terminé dans le vert jeudi, encouragées par la reconduction du Premier ministre italien démissionnaire Giuseppe Conte, des résultats d’entreprises bien orientés et des signes d’accalmie dans le conflit commercial entre Pékin et Washington.

«La reprise des discussions entre les autorités chinoises et leurs homologues américaines» en matière commerciale, et «la constitution d’un gouvernement d’union en Italie entre le Parti démocrate et le Mouvement Cinq Etoiles» ont porté le marché, a relevé auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, gérant actions chez Dôm Finance.

La Chine a laissé entendre jeudi qu’elle pourrait s’abstenir de répliquer aux dernières surtaxes douanières américaines sur ses produits, arguant que la guerre commerciale menaçait la croissance mondiale et qu’une reprise des négociations restait possible.

Et en Italie, Giuseppe Conte va former un nouveau gouvernement, soutenu par une majorité inédite entre sociaux-démocrates et Cinq Etoiles. La Bourse de Milan a terminé en hausse de près de 2%, à 21.398 points.

Les marchés américains étaient également bien orientés: vers 16H30 GMT, le Dow Jones Industrial Average gagnait 1,27%, l’indice Nasdaq 1,51% et l’indice élargi S&P 500 1,3%.

L’Eurostoxx 50 a progressé de 1,36%.

Du côté des valeurs

- EN ITALIE, LES BANCAIRES SOURIENT -

La reconduction de Giuseppe Conte a profité à plusieurs titres italiens, notamment les bancaires à l’image de la BMPS, une banque ayant bénéficié d’un sauvetage public, qui a fait un bond de 13,14% à 1,524 euro, Banco BPM (+3,05% à 1,893 euro), UniCredit (+2,89% à 10,176 euros) et Finecobank (+2,44% à 9,558 euros).

Le taux d’emprunt italien à dix ans a signé un nouveau plus bas historique vers 11H00 (09H00 GMT) à 0,915%, avant de remonter au-dessus de 1%.

Autres valeurs bien orientées: CNH Industrial (+5,18% à 8,9 euros), suivi de Poste italiane (+4,7% à 9,84 euros) et Prysmian (+4,61% à 19,875 euros).

- BOUYGUES DOPE PAR SES RESULTATS -

En France, Bouygues a fini sur la première marche du podium (+6,75% à 34,80 euros), le marché saluant des résultats semestriels supérieurs aux attentes.

«L’un des faits marquants de ce semestre (...) est l’amélioration de la profitabilité», s’est félicité jeudi le PDG Martin Bouygues, précisant que la rentabilité avait été «tirée» par Bouygues Telecom et le groupe de médias TF1.

- LES VALEURS MINIERES EN FORME -

Les valeurs minières, très dépendantes de la conjoncture et de la Chine qui est le premier importateur au monde de métaux, ont bénéficié de la détente commerciale.

En Angleterre, Antofagasta a pris 3,75% à 852,20 pence, Anglo American 1,23% à 1.738,80 pence, BHP 1,05% à 1.730,00 pence et Rio Tinto 1,35% à 4.043,00 pence.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: +1,51% à 5.449,97 points

Francfort - Dax: +1,18% à 11.838,88 points

Londres - FTSE 100: +0,98% à 7.184,32 points

Milan - FTSE MIB: +1,94% à 21.398,17 points

Madrid - IBEX 35: +0,54% à 8.794,30 points

Lisbonne - PSI 20: +0,33% à 4.813,74 points

Bourse suisse - SMI: +0,82% à 9.838,48 points

Amsterdam - AEX: +1,08% à 554,28 points.

Bruxelles - BEL 20: +1,01% à 3.526,12 points

A lire aussi...