Les propos encourageants de la Fed soutiennent les Bourses chinoises

AWP

1 minutes de lecture

A Hong Kong, le Hang Seng a terminé à 26’895,44 points, soit une augmentation de 0,50%.

Les Bourses Chinoises ont repris des couleurs mercredi, saluant les propos de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui a laissé entrevoir de possibles baisses de taux d’intérêt afin de contrebalancer les effets néfastes des guerres commerciales menées par les Etats-Unis.

A Hong Kong, l’indice composite Hang Seng a terminé à 26’895,44 points, soit une augmentation de 0,50%.

En Chine continentale, les Bourses se sont stabilisées après quatre séances dans le rouge. L’indice composite de la Bourse de Shanghai s’est établi à 2’861,42 points (-0,03%), tandis celui de la Bourse de Shenzhen, deuxième place du pays, a très légèrement progressé (+0,04%) à 1’494,77 points.

«Les marchés étrangers ont grimpé, donc nous avons suivi (dans la matinée, ndlr)», a commenté Qian Qimin, analyste du Shenwan Hongyuan Group. «Mais les investisseurs ont ensuite fait preuve d’hésitation et sont restés prudents. Ils sont toujours dans une position d’attente».

Après la fermeture à Shanghai, le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué qu’il abaissait ses prévisions de croissance pour 2019 (6,2% contre 6,3%) et 2020 (6% contre 6,1%) en Chine, en raison des «incertitudes» provoquées par la guerre commerciale à laquelle se livrent Pékin et Washington.

Le président de la Fed a toutefois aidé les marchés en assurant mardi qu’il surveillait «de près» les effets de l’intensification du conflit et était, «comme toujours», prêt à agir «de manière à soutenir l’expansion» en abaissant les taux.

Des espoirs subsistent que les présidents Donald Trump et Xi Jinping se rencontrent lors du sommet du G20 fin juin à Osaka, au Japon.

La Bourse de Shanghai a par ailleurs tenu mercredi sa première réunion en présence de trois sociétés ayant officiellement demandé à siéger au conseil d’administration de ce qui est présenté comme l’équivalent chinois de l’indice technologique Nasdaq.

Au niveau des valeurs du secteur aérospatial, l’annonce du premier lancement réussi depuis la mer d’une fusée chinoise a eu des effets mitigés.

Aerospace Communications Holdings Co a ainsi gagné 0,06% à 17,36 yuans à Shanghai, tandis que AVIC Electromechanical Systems Co a perdu 1,06% à 6,56 yuans.