Les Bourses européennes partagées après un indicateur américain médiocre

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx 50 a perdu 0,06%.

Les Bourses européennes ont terminé proches de leur niveau de la veille mardi, alors qu’un indicateur économique jugé médiocre aux Etats-Unis a conduit les investisseurs à miser sur un soutien futur de la Fed.

La confiance des consommateurs s’est un peu affaissée en novembre outre-Atlantique, contrairement aux attentes des analystes, selon l’indice du Conference Board publié mardi.

Le marché espère «un soutien monétaire de la Fed vu les mauvaises nouvelles économiques» aux Etats-Unis, a estimé auprès de l’AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale à Oddo BHF Securities.

Cet indicateur décevant a poussé les investisseurs à se tourner vers des actifs moins risqués tels que les obligations d’Etat, qui se détendaient mardi, sans pour autant pénaliser outre mesure les marchés actions.

En outre le marché continue à se focaliser «sur l’appel téléphonique moyennement positif concernant la date butoir des négociations entre les Etats-Unis et la Chine», estime Mikaël Jacoby.

Négociateurs chinois et américains se sont en effet parlé mardi matin et sont convenus de rester en contact afin de parvenir à «un accord préliminaire» dans la guerre commerciale qui oppose les deux puissances, a rapporté l’agence Chine nouvelle.

A Wall Street vers 18H35 (17H35 GMT), le Dow Jones Industrial Average montait de 0,19%, l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,31% et l’indice élargi S&P 500, de 0,21%.

L’Eurostoxx 50 a perdu 0,06%.

Du côté des valeurs
- AUDI PESE SUR LE COURS DE VOLKSWAGEN -

Le constructeur automobile allemand Audi, filiale du groupe Volkswagen, a annoncé mardi la suppression de 9.500 emplois d’ici 2025 en Allemagne. Les réductions de postes se feront notamment par non-remplacement de départs à la retraite et sans licenciement, précise le constructeur dans un communiqué. L’action de Volkswagen a perdu 0,63% pour s’établir à 175,88 euros.

- COMPASS DEBOUSSOLE -

Bon dernier du FTSE 100, le géant de la restauration collective Compass a perdu 7,51% à 1.951,50 pence. Il a annoncé la suppression de 3.000 à 4.000 postes, essentiellement en Europe, pour adapter ses effectifs à une «faiblesse du marché en Allemagne, en France et au Royaume-Uni».

Il a par ailleurs publié un chiffre d’affaires en hausse pour son exercice décalé 2019 grâce à une solide performance en Amérique du nord.

En France, l’action d’Elior Group a pâti de cette annonce, dévissant de 6,37% à 11,32 euros.

- REBOND POUR EUROPCAR -

L’action du groupe de location de voitures, qui a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis un an, a progressé de 5,78% à 3,95 euros, soutenu par des informations de presse évoquant l’intérêt de fonds d’investissements.

Plusieurs fonds, dont Apollo Global Management, étudieraient un éventuel rachat d’actions du groupe dont la société Eurazeo a annoncé récemment vouloir se désengager, a rapporté l’agence Bloomberg sur la base de sources anonymes. La direction du groupe n’a pas souhaité faire de commentaire.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: +0,08% à 5.929,62 points

Francfort - Dax: -0,08% à 13.236,42 points

Londres - FTSE 100: +0,09% à 7.403,14 points

Milan - FTSE MIB: +0,37% à 23.553,76 points

Madrid - IBEX 35: +0,05% à 9.324,80 points

Lisbonne - PSI 20: +0,13% à 5.174,80 points

Bourse suisse - SMI: +0,37% à 10.506,93 points

Amsterdam - AEX: +0,16% à 597,59 points

Bruxelles - BEL 20: +0,04% à 3.904,31 points