Les Bourses européennes en repli, le regain de tensions Chine-USA inquiète

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx 50 a reculé de 0,25%.

Les Bourses européennes ont terminé en repli jeudi, dans des marchés sans élan en raison de la fermeture de Wall Street pour Thanksgiving et inquiets d’un regain de tensions entre les Etats-Unis et la Chine.

Pékin a réagi avec colère jeudi à la promulgation par le président américain, Donald Trump, d’une loi soutenant les manifestations pro-démocratie à Hong Kong, une décision susceptible de compromettre des avancées attendues pour résoudre le conflit commercial entre les deux puissances.

Dans ce contexte commercial «incertain», les «valeurs défensives sont recherchées», a observé Andreas Lipkow, analyste chez Com Direct.

Pour autant, les investisseurs restent «dans l’attente d’une première étape d’un accord commercial sino-américain d’ici la fin de l’année et c’est ce qui continue à porter les marchés», a tempéré auprès de l’AFP Adrien Dumas, gérant actions à Mandarine Gestion.

Surtout, les volumes sont restés faibles sur les places européennes, touchées par la fermeture de Wall Street jeudi en raison du jour férié de Thanksgiving avant une séance raccourcie vendredi.

L’Eurostoxx 50 a reculé de 0,25%.

Du côté des valeurs

REMI COINTREAU SOUFFRE

Le groupe de spiritueux s’est enfoncé de 2,41% à 117,20 euros, souffrant d’une publication en deçà des attentes avec un bénéfice net hors éléments exceptionnels en recul, tout comme le chiffre d’affaires, au premier semestre.

L’AUTOMOBILE EN BERNE 

Les valeurs automobiles cotées à Francfort, très sensibles à la conjoncture internationale, ont toutes terminé en baisse, à l’image de Volkswagen (-0,66% à 176,70 euros), Daimler (-0,90% à 51,96 euros) et BMW (-1,58% à 73,62 euros). A Paris, Renault a reculé de 1,45% à 43,31 euros et Peugeot de 0,85% à 22,24 euros.

VIRGIN MONEY S’ENVOLE

Le titre a bondi à Londres (+18,88% à 170,00 pence), les investisseurs se montrant rassurés par les performances de la banque, cotée en dehors du FTSE-100, malgré sa décision de suspendre le dividende afin de payer les charges liées au scandale des assurances-crédits PPI.

EUROPCAR SE RENFORCE

Le groupe de location de voitures est monté de 3,44% à 4,15 euros alors que Morgan Stanley a renforcé sa présence au sein du groupe et détient désormais 8,11% du capital.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: -0,24% à 5.912,72 points

Francfort - Dax: -0,31% à 13.245,58 points

Londres - FTSE 100: -0,18% à 7.416,43 points

Milan - FTSE MIB: -0,61% à 23.342,42 points

Madrid - IBEX 35: -0,04% à 9.359,00 points

Lisbonne - PSI 20: -0,72% à 5.151,35 points

Bourse suisse - SMI: -0,00% à 10.529,14 points

Amsterdam - AEX: -0,08% à 597,87 points

Bruxelles - BEL 20: +0,06% à 3.914,86 points