Les Bourses européennes en petite hausse

AWP

2 minutes de lecture

L’Eurostoxx 50 a progressé de 0,07%.

Les Bourses européennes ont terminé en petite hausse lundi, faisant preuve d’un certain «espoir» à l’orée d’une semaine lors de laquelle Bank of America, IBM, Netflix ou encore Morgan Stanley vont publier leurs résultats.

«De bons résultats pourraient aider Wall Street à bondir à des niveaux record», a estimé Jochen Stanzl, analyste chez CMC Markets. Les investisseurs «compensent les faibles indicateurs du moment par l’espoir» d’une amélioration, estime-t-il.

«Nous sommes tout de même dans un marché qui monte un peu dans le vide, avec peu de volumes», a résumé auprès de l’AFP Guillaume Garabédian, responsable de la gestion conseillée chez Meeschaert Gestion Privée, au sujet du CAC 40 qui a terminé en hausse de 0,11%.

Les investisseurs «se focalisent sur le bon côté des choses, occultant les facteurs de risques», ce qui est rendu possible par deux choses conjointes, selon M. Garabédian, d’une part le fait que les banquiers centraux «vont être beaucoup plus accommodants» en 2019, et d’autre part par une «économie qui certes a ralenti mais dans le calme, sans affolement».

A New York, vers 16H20 GMT le Dow Jones Industrial Average reculait de 0,28% à 26.339,10 points, l’indice élargi S&P 500 de 0,28% à 2.899,13 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,45% à 7.948,57 points.

Ils étaient lestés par les résultats mitigés des banques Goldman Sachs (-3,32%) et Citigroup (-0,62%) qui tiraient vers le bas le sous-indice du S&P 500 représentant le secteur financier (-0,70%).

L’Eurostoxx 50 a progressé de 0,07%.

La Bourse de Paris a fini dans le vert (+0,11%) à 5.508,73 points. Publicis a progressé de 1,19% à 47,75 euros, après avoir confirmé dimanche ses objectifs pour 2019 et annoncé l’acquisition d’Epsilon pour 4,4 milliards de dollars.

A Francfort, le Dax a progressé de 0,17% pour s’établir au dessus des 12.000 points, à 12.020,28 points. Volkswagen a terminé en progression de 1,07% à 154,98 euros. Le titre du constructeur n’a pas été perturbé par l’inculpation de l’ancien PDG de Volkswagen, Martin Winterkorn, pour avoir dissimulé le trucage de millions de véhicules diesel afin de les faire paraître moins polluants. Deutsche Bank (+0,43% à 7,65 euros) a moins progressé que sa dauphine Commerzbank (+1,26% à 7,73 euros au MDax). Une décision devrait tomber dans la dizaine de jours à venir sur la suite que ces deux établissements entendent donner à leurs pourparlers préliminaires en vue de fusionner.

La Bourse de Londres a fini stable (-0,00%), l’indice FTSE-100 s’effritant de 0,19 point pour terminer à 7.436,87 points. Les cours des métaux industriels ont été plutôt mal orientés, notamment ceux du cuivre, ce qui a pesé sur les compagnies minières. Anglo American a cédé 2,01% à 2.165 pence, BHP 1,66% à 1.902,80 pence, Antofagasta 1,96% à 1.002,50 pence et Rio Tinto 1,45% à 4.702,50 pence. Parmi les hausses les plus notables, la compagnie aérienne EasyJet (+2,22% à 1.176,50 pence), le groupe de paris Paddy Power Betfair (+3,05% à 6.348 pence), ou le géant des télécoms Vodafone (+1,39% à 142,50 pence).

La Bourse de Milan a terminé en petite hausse, l’indice FTSE gagnant 0,16% à 21.892 points. Brembo a réalisé la meilleure performance, prenant 3,65% à 11,65 euros, tandis que Pirelli a subi la plus forte baisse, cédant 1,36% à 6,512 euros. L’action de la Juventus Turin, club de la star Cristiano Ronaldo, a battu son record de clôture, après avoir gagné 2,19% à 1,706 euro.

L’indice Ibex 35 de la Bourse de Madrid a clôturé en légère hausse, de 0,30% à 9.497,10 points.

A Lisbonne, l’indice PSI 20 a progressé de 0,57% à 5.409,55 points. Galp Energia a perdu 1,19% à 14,48 euros, EDP a perdu 0,69% à 3,46 euros, sa filiale dans les renouvelables EDP Renovais chutant de 0,35% à 8,65 euros. Le papetier The Navigator a pris 1,23%, à 4,292 euros.

La Bourse de Zurich a démarré la semaine en légère hausse de 0,30% à 9.513,71 points. Deux titres ont toutefois terminé dans le rouge: Richemont a cédé 0,44% à 72,50 francs suisses, et Nestlé 1,22% à 94,36 francs suisses sur un mouvement technique avec le paiement du dividende, selon l’agence suisse AWP. La plus forte hausse revient à Alcon (+2,00% à 55,08 francs suisses), la filiale du géant pharmaceutique suisse Novartis spécialisée dans l’ophtalmologie, qui a fait son entrée au SMI mardi dernier.

A Bruxelles, l’indice Bel-20 des principales valeurs vedette a grappillé 0,04% lundi, terminant la séance à 3.846,78 points. La plus forte hausse est à mettre au crédit d’Ackermans & van Haaren, en hausse de 1,79% à 142,50 euros.

L’indice AEX des principales valeurs de la Bourse d’Amsterdam a clôturé en hausse de 0,17% à 562,57 points. A la hausse, le géant belgo-néerlandais de la distribution Ahold Delhaize a pris 2,01% à 22,37 euros. A la baisse, le groupe de biotechnologies Galapagos a perdu 2,25% à 106,50 euros.