Les Bourses chinoises finissent en ordre dispersé

AWP

1 minutes de lecture

Hong Kong clôture en hausse de 0,26% à 26’965,28 points. En Chine continentale, les Bourses pâtissent de faibles volumes de transactions à la veille de la fête traditionnelle des bateaux-dragons.

Les Bourses chinoises ont terminé en ordre dispersé jeudi, Hong Kong s’orientant à la hausse sur les espoirs d’un compromis entre les Etats-Unis et le Mexique. Les places continentales reculaient en revanche, toujours soucieuses des tensions commerciales sino-américaines persistantes.

L’indice Hang Seng a pris 0,26%, soit 69,84 points, à 26’965,28 points, soutenu par les spéculations sur un potentiel accord entre Mexico et Washington après une réunion entre hauts responsables des deux pays mercredi.

Le président américain Donald Trump a déclaré mercredi que ces négociations avançaient de manière très insuffisante, promettant à nouveau de taxer tous les biens en provenance de son voisin à partir de lundi si Mexico ne luttait pas plus contre l’immigration clandestine vers les Etats-Unis. Il a cependant précisé que les pourparlers se poursuivaient jeudi.

En Chine continentale, les Bourses ont pâti de faibles volumes de transactions à la veille de la fête traditionnelle des bateaux-dragons, pour laquelle les marchés seront fermés, et à cause du flou autour des discussions commerciales sino-américaines. L’indice de référence Shanghai Composite a perdu 1,17% (33,62 points) à 2’827,80 points et le Shenzhen Composite, où sont cotés les titres du marché secondaire chinois, a chuté de 2,08%, soit 31,07 points, à 1’463,70 points.

«Les investisseurs vont mettre un certain temps à clarifier plusieurs facteurs», remarque Zhang Gang, stratège boursier chez Central China Securities. Il a ajouté que le marché attend de possibles indices sur l’évolution des discussions entre Washington et Pékin pendant le sommet du G20 fin juin.

Les valeurs chinoises de la technologies pâtissaient de prises de bénéfices après que Pékin eut annoncé l’attribution de ses premières licences 5G commerciales, au moment où le géant des télécoms Huawei, soupçonné d’espionnage par Washington, est dans le collimateur de plusieurs gouvernements occidentaux.

China Unicom chutait de 3,95% à 6,08 yuans et le géant des télécoms ZTE de 7,20% à 29,78 yuans. Les actions liées au secteur médical ont creusé leurs pertes après que le ministère chinois des Finances eut indiqué mardi que les comptes de 77 entreprises pharmaceutiques importantes seraient audités en juin et juillet.

Jiangsu Hengrui Medicine cédait 1,73% à 57,98 yuans et le fabricant de produits issus de la médecine traditionnelle Beijing Tongrentang abandonnait 0,28% à 28,02 yuans. L’opérateur d’hôtels et restaurants BTG Hotels Group lâchait pour sa part 3,57% à 15,38 yuans.