Le pétrole baisse en attendant l’emploi américain

AWP

1 minutes de lecture

Vers 14h20, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre cédait 1,62% à 59,96 dollars.

Les cours du pétrole baissaient vendredi en cours d’échanges européens après un bond la veille et avant des chiffres mensuels très attendus sur l’emploi aux Etats-Unis.

Vers 12H20 GMT (14H20 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre cédait 1,62% à 59,96 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour octobre perdait 1,46% à 55,48 dollars.

Alors que les prix avaient débuté la journée sur une note calme, ceux-ci se sont finalement affaissés soudainement vers 10H00 GMT.

«La dépréciation soudaine des prix du pétrole pourrait résulter de prises de bénéfices et d’une stabilisation du dollar avec le rapport sur l’emploi américain», a expliqué Lukman Otunuga, analyste pour FXTM.

Les analystes s’attendent à 160.000 créations d’emplois pour le mois d’août, contre 164.000 en juillet.

L’or noir mettait ainsi fin à deux jours de hausse alors que les cours avaient culminé jeudi, peu après la publication d’un net recul des stocks américains de brut, respectivement à 62,40 dollars pour le Brent et 57,76 dollars pour le WTI, des plus hauts en un mois.

Les réserves de brut ont reculé pour la troisième semaine de suite aux Etats-Unis avec une baisse de 4,8 millions de barils durant la semaine achevée le 30 août, tandis que les analystes tablaient sur une baisse de 2 millions de barils.