L’optimisme commercial continue de régner sur les Bourses européennes

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx est monté de 0,40%.

Les Bourses européennes ont continué de progresser mercredi, portées par l’espoir d’un prochain règlement du conflit commercial sino-américain.

«On a le sentiment depuis quelques semaines d’une situation qui s’est détendue», reconnaît Alexandre Baradez, analyste chez IG France. Selon lui, la tendance ne devrait pas s’inverser «tant qu’il n’y a pas de bruit négatif côté américain ou chinois, tant qu’ils semblent tous deux prêts à faire des concessions».

Aucune avancée notable n’a eu lieu récemment mais les marchés anticipent désormais une possible résolution du conflit commercial qui met aux prises les deux plus grosses économies mondiales et un premier accord partiel est attendu en novembre.

Comme mardi, plusieurs indicateurs sont venus appuyer cette dynamique vertueuse.

Les commandes passées à l’industrie allemande ont ainsi nettement rebondi en septembre, à +1,3%. En France, la croissance de l’activité dans le secteur des services a accéléré en octobre. Enfin, aux Etats-Unis, la productivité trimestrielle (hors secteur agricole) a progressé de 1,4%, contre 1% attendu, même si, en rythme annuel elle se rétracte.

A Wall Street vers 18H15 (17H15 GMT), le Dow Jones Industrial Average reculait de 0,14%, l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,57% et l’indice élargi S&P 500 de 0,16%.

L’Eurostoxx est monté de 0,40%.

Du côté des valeurs

APERAM SURPREND

Le producteur d’acier inox, détenu majoritairement par la famille Mittal, fait partie des grands gagnants du jour (+10,74% à 27,21 euros). Il a profité d’un excédent brut d’exploitation et d’un bénéfice net ressortis au-dessus des attentes au troisième trimestre, malgré des conditions de marché difficiles.

REVERS AFRICAIN POUR LAGARDERE

La résiliation «avec effet immédiat» de son contrat d’agence passé avec la Confédération africaine de football (CAF) a plombé Lagardère (-4,70% à 19,48 euros). Malgré les dénégations fermes du groupe français qui juge cette décision «illégale».

ADIDAS DEVISSE

En queue de Dax, l’équipementier sportif (-5,35% à 266,30 euros) a souffert de la légère baisse de son bénéfice net et de sa marge opérationnelle au troisième trimestre, bien qu’il ait confirmé ses objectifs annuels

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: +0,34% à 5.866,74 points
Francfort - Dax: +0,24% à 13.179,89 points
Londres - FTSE 100: +0,12% à 7.396,658 points
Milan - FTSE MIB: +0,04% à 23.373,22 points
Madrid - IBEX 35: -0,10% à 9.398,40 points
Lisbonne - PSI 20: +0,14% à 5.227,07 points
Bourse suisse - SMI: +0,44% à 10.318,10 points
Amsterdam - AEX: +0,72% à 594,93 points
Bruxelles - BEL 20: +0,20% à 3.859,71 points