Hong Kong bondit, le «Nasdaq chinois» et la Fed rassurent

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Hang Seng a bondi de 1,08%. Shanghai a gagné 0,35% et Shenzhen a aussi fini en hausse, +0,70%.

Les Bourses chinoises ont terminé en forte hausse jeudi, dans des marchés rassérénés par la décision de la Fed de laisser les taux d’intérêt inchangés et enthousiasmés par un assouplissement des règles de cotation sur le futur «Nasdaq chinois».

L’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a bondi de 1,08% à 27.942,47 points.

En Chine continentale, l’indice de référence de la place de Shanghai a gagné 0,35% à 2.584,57 points. L’indice de la Bourse de Shenzhen a aussi fini en hausse, +0,70% ou 8,97 points, à 1.274,74 points.

Bien qu’attendu, le ton accommodant de la Banque centrale américaine (Fed) a revigoré les Bourses: l’institution de Washington a laissé mercredi ses taux d’intérêt inchangés tout en promettant de «patienter» avant de futures hausses, pointant notamment le ralentissement de l’économie mondiale.

Les marchés asiatiques avaient pâti des multiples relèvements des taux américains l’an dernier, lesquels incitent des investisseurs à privilégier les placements en dollars devenus plus rémunérateurs.

Certes, l’annonce par le mastodonte coréen de l’électronique Samsung de bénéfices en repli a assombri les valeurs technologiques à la Bourse de Hong Kong, à l’image de China Mobile (-0,3% à 82,30 dollars hongkongais). Mais le groupe vedette Tencent a résisté (+0,52% à 346,00 dollars).

A l’inverse, l’enthousiasme portait les valeurs financières en avant de la cote: l’assureur Ping An a gagné 2,64% à 75,90 dollars et son rival AIA 2,40% à 70,50 dollars, tandis que la banque HSBC Holdings s’adjugeait 0,60% à 66,70 dollars.

Les places de Chine continentale, de leur côté, ont salué la publication par les autorités d’un projet d’assouplissement des règles d’introduction en Bourse sur le futur «Nasdaq chinois», une future plateforme shanghaïenne destinée à coter les groupes technologiques.

Les contraintes s’imposant actuellement aux firmes voulant être cotées en Bourse (avoir déjà dégagé des bénéfices et respecter de strictes limitations sur le montant des capitaux levés) seront supprimées ou assouplies... dans l’espoir affiché de voir des fleurons technologiques s’introduire à Shanghai plutôt qu’à Wall Street.

Les valeurs du secteur en ont visiblement profité: le géant des télécoms ZTE a grimpé de 2,03% à 20,11 yuans, O-film Tech a bondi de 4,49% à 10,01 yuans, tandis que le spécialiste des logiciels basés sur l’intelligence artificielle iFlytek prenait 3,37% à 27,29 yuans.

Pour autant, beaucoup de titres technologiques ont effacé leurs gains en cours de séance avant de terminer dans le rouge, en raison d’un resserrement des liquidités disponibles sur le marché.

«Le moral des investisseurs s’est renforcé en matinée avec la publication des règles boursières (assouplies), mais le marché a marqué le pas ensuite, en raison du resserrement de liquidité d’avant le Nouvel an lunaire», a observé le courtier cantonais Wanlong Securities.

Pour autant, l’attitude plus conciliante de la Fed pourrait conduire la Banque centrale chinoise à assouplir également ses contrôles sur la liquidité cette année, a-t-il averti.

Du côté des valeurs bancaires, China Merchants Bank a gagné 2,78% à 29,21 yuans et Bank of China 1,38% à 3,68 yuans.