De bonnes statistiques hissent les Bourses européennes

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx a gagné 0,54%.

Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, soutenues par des statistiques de l’emploi américain meilleures qu’attendu et un rebond inattendu de l’activité manufacturière en Chine.

«Le marché commence le mois sur une tonalité positive», a souligné auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, gérant actions chez Dôm Finance.

A Paris, «comme il n’y a pas de résultats d’entreprises en cette journée fériée en France, l’essentiel de l’impulsion est venue de l’actualité macroéconomique, avec une activité supérieure aux prévisions en Chine et surtout de très bons chiffres d’emploi aux États-Unis», a complété l’expert.

Aux Etats-Unis, le taux de chômage en octobre est légèrement remonté à 3,6% contre 3,5% en septembre, en partie à cause de la longue grève chez le constructeur automobile General Motors, mais les créations d’emplois sont restées solides.

L’économie américaine a créé 128.000 emplois en octobre, soit un peu plus que prévu. Les chiffres d’août et de septembre ont en outre été révisés en hausse.

Auparavant, les marchés avaient reçu positivement l’indicateur indépendant PMI pour le secteur manufacturier chinois, qui a atteint en octobre son plus haut niveau depuis février 2017.

A Wall Street, vers 18H00 GMT, l’indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 0,93%, à 27.298,05 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 0,90%, à 8.366,99 points et l’indice élargi S&P 500 de 0,84%, à 3.063,05 points, tous deux s’affichant à des niveaux jamais atteints auparavant en cours de séance.

L’Eurostoxx a gagné 0,54%.

Du côté des valeurs

A Paris, les titres liés aux matières premières ont bénéficié du regain d’optimisme. ARCELORMITTAL a bondi de 6,03% à 14,03 euros, ERAMET de 3,33% à 46,23 euros et APERAM de 4,64% à 23,92 euros.

La hausse des immatriculations françaises de 8,74% sur un an en octobre a soutenu le secteur automobile: PSA s’est adjugé 2,91% à 23,36 euros et RENAULT 2,11% à 46,73 euros.

DEUTSCHE BANK (+1,56% à 6,60 euros) a recruté un nouveau chef du personnel à compter de mars 2020. La banque en pleine restructuration a lancé en juillet un plan de redressement comprenant 18.000 départs d’ici 2022.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: +0,56% à 5.761,89 points.
Francfort - Dax: +0.73% à 12.961,05 points
Londres - FTSE 100: +0,75% à 7.302,42 points
Milan - FTSE MIB: +1,06% à 22.934,32 points
Madrid - IBEX 35: +0,76% à 9.328,00 points
Lisbonne - PSI 20: -0,07% à 5.115,90 points
Bourse suisse - SMI : +0,32% à 10.252,24 points
Amsterdam - AEX: +0,72% à 580,78 points
Bruxelles - BEL 20: +0,84% à 3.794,80 points