Chine et BCE hissent les Bourses européennes

AWP

2 minutes de lecture

L’Eurostoxx a pris 0,51%.

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi, profitant de nouvelles jugées positives sur le front commercial, à la veille d’une réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

«Le marché est clairement installé à des niveaux élevés et se montre plutôt optimiste. Mais ce sont surtout les bonnes nouvelles venues de Chine aujourd’hui qui lui permettent de bien se tenir malgré l’attente anxieuse de la réunion de la BCE demain», a estimé Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

Soucieuse de limiter l’impact de la guerre commerciale sur son économie, la Chine a annoncé mercredi l’annulation de surtaxes douanières sur 16 catégories de produits importés des États-Unis, avant de nouvelles négociations prévues en octobre à Washington.

De son côté, six semaines après avoir laissé entrevoir une panoplie de mesures de relance, la BCE sera au pied du mur jeudi et les marchés avec elle.

«Les attentes des investisseurs autour de la réunion de demain sont très élevées, ce qui induit un vrai risque de déception».

«Il y a malgré tout la volonté de ne pas prendre trop de risques, car toutes les cartes peuvent être redistribuées demain en fonction des décisions de la BCE», a toutefois nuancé M. Tuéni.

L’institution financière devrait laisser son taux de refinancement des banques à zéro, tout en abaissant celui sur les dépôts, déjà négatif. En parallèle, pourrait être annoncé un système de taux dégressifs pour alléger la charge d’intérêt pesant pour plus de 7 milliards par an sur les banques («tiering»).

Mais le plus délicat sera la décision de relancer ou pas les achats de dette, une mesure que les marchés appellent de leurs voeux.

A Wall Street vers 16H35 GMT, le Dow Jones Industrial Average augmentait de 0,33%, à 26.999,20 points, l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, progressait également de 0,86%, à 8.153,32 points, et l’indice élargi S&P 500 de 0,47%, à 2.992,50 points.

L’Eurostoxx a pris 0,51%.

Du côté des valeurs

LE LUXE ET LA TECHNOLOGIE PROFITENT DE LA CHINE

A Paris, Kering a progressé de 3,79% à 467,50 euros, tout comme LVMH (+1,34% à 378,15 euros). STMicroelectronics a bondi de 3,76% à 18,08 euros, profitant également des annonces d’Apple d’une nouvelle gamme d’iPhone.

A Francfort, le leader des gaz industriels LINDE (+2,05% à 169,65 euros) et la compagnie aérienne LUFTHANSA (+1,72% à 14,79 euros) ont également profité du répit dans la guerre commerciale sino-américaine.

LE LSE COURTISE PAR HONG KONG

L’envolée (+5,91% à 7.206,00 pence) du titre du London Stock Exchange (LSE), la Bourse de Londres, a également contribué au dynamisme de l’indice FTSE 100: le LSE a reçu une offre surprise de rachat pour près de 32 milliards de livres de la part de la Bourse de Hong Kong.

EDF SE REPREND

L’électricien français a rebondi (+4,30% à 10,55 euros) après avoir perdu près de 7% la veille dans le sillage de l’annonce d’un possible défaut de fabrication de composants de réacteurs nucléaires fournis par sa filiale Framatome.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: +0,44% à 5.618,06 points
Francfort - Dax: +0,74% à 12.359,00 points
Londres - FTSE 100: +0,96% à 7.338,03 points
Milan - FTSE MIB: +0,10% à 21.891,50 points
Madrid - IBEX 35: -0,21% à 9.059,50 points
Lisbonne - PSI 20: +0,22% à 5.005,80 points
Bourse suisse - SMI : +0,78% à 10.098,50 points
Amsterdam - AEX: +0,82% à 573,17 points
Bruxelles - BEL 20: +0,37% à 3.677,36 points