Bonds Europe: séance atone sur le marché de la dette

AWP

1 minutes de lecture

Le taux d’emprunt à 10 ans de l’Allemagne a fini sur une très légère tension, à 0,086% contre 0,065% mercredi.

Le marché de la dette a de nouveau connu une séance calme jeudi, les investisseurs peinant à trouver dans l’actualité de quoi alimenter une tendance marquée.

«C’est une journée un peu atone. Une semaine après, le marché obligataire est toujours en train de digérer la réunion de la Banque centrale européenne», a observé auprès de l’AFP Eric Vanraes, gérant obligataire de la banque suisse Eric Sturdza.

Après avoir revu sérieusement à la baisse ses prévisions de croissance, la Banque centrale européenne a repoussé jeudi dernier le moment de relever ses taux d’intérêt et annoncé le lancement d’une nouvelle vague de prêts géants et bon marché (TLTROs) aux banques, entre septembre prochain et mars 2021.

«La BCE a confirmé ce que beaucoup d’investisseurs pensaient tout bas et dans la foulée, le marché a connu une nette détente», a noté M. Vanraes.

«Depuis, le marché cherche un moteur pour prendre une orientation claire», a-t-il ajouté.

«Et les incertitudes autour du Brexit» ne l’aident pas à s’orienter, selon lui.

Les députés britanniques se prononcent jeudi sur un report du Brexit, la Première ministre Theresa May leur promettant qu’il sera court s’ils adoptent l’accord de retrait qu’elle a négocié avec l’Union européenne mais qu’ils ont déjà rejeté deux fois.

A 15 jours de la date théorique du divorce, la motion gouvernementale débattue à la Chambre des communes proposera un report du Brexit jusqu’au 30 juin si les députés approuvent l’accord de retrait d’ici le 20 mars, veille du prochain sommet européen.

Le vote de jeudi est le troisième épisode parlementaire d’une semaine cruciale pour le pays qui ne parvient pas, près de trois ans après avoir choisi le Brexit, à se mettre d’accord sur les conditions de ce départ.

À 18H00 (17H00 GMT), le taux d’emprunt à 10 ans de l’Allemagne a fini sur une très légère tension, à 0,086% contre 0,065% mercredi à la clôture du marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise.

Celui de la France a aussi peu bougé, terminant à 0,468% contre 0,465%.

Le taux d’emprunt à dix ans de l’Italie s’est quant à lui détendu à 2,501% contre 2,552%, tandis que celui de l’Espagne a fini quasiment sans changement, à 1,191% contre 1,188%.

En dehors de la zone euro, le taux d’emprunt britannique à dix ans a un peu progressé à 1,224% contre 1,198%.

Aux États-Unis, le rendement à 10 ans bougeait peu, à 2,627% contre 2,621% mercredi, tandis que celui à 30 ans montait légèrement à 3,039% contre 3,016%. Celui à deux ans s’établissait pour sa part à 2,452% contre 2,465%.