Bonds Europe: légère tension sur le marché de la dette moins prisé

AWP

1 minutes de lecture

Le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne a progressé à -0,319% contre -0,352% mardi à la clôture.

Le marché de la dette s’est un peu tendu mercredi, la petite éclaircie en matière commerciale ainsi que des indicateurs meilleurs que prévu en Chine éloignant les investisseurs des actifs obligataires refuge.

«Les chiffres chinois notamment se sont avérés meilleurs que prévu. Le marché veut y voir la confirmation que le pire est passé concernant le ralentissement de la croissance», a estimé auprès de l’AFP François Raynaud, gérant allocation d’actifs et dettes souveraines chez Edmond de Rothschild AM.

L’activité dans les services en Chine a bondi en novembre à son plus haut depuis sept mois grâce en partie à la croissance des nouvelles commandes à l’export. Lundi l’activité manufacturière avait aussi atteint en novembre son niveau le plus élevé en trois ans.

Concernant les relations commerciales sino-américaines, «le marché reste quand même plutôt optimiste, même si le brouillage politique reste important», a ajouté M. Raynaud.

Les dernières informations de presse, selon lesquelles les États-Unis et la Chine restaient proches d’un accord commercial, ont contribué à alimenter un léger regain d’appétit pour le risque.

L’agence Bloomberg, citant des sources proches des négociations, a indiqué mercredi que les deux premières puissances mondiales s’étaient rapprochées d’un texte, qui pourrait voir le jour avant la nouvelle vague de surtaxes douanières américaines prévue le 15 décembre.

Ces informations ont contrebalancé les craintes générées la veille par Donald Trump, qui a laissé entendre qu’un accord avec Pékin pourrait être reporté après la présidentielle américaine de 2020.

L’Italie s’en est mieux sortie, selon M. Raynaud, bénéficiant d’un rééquilibrage après les tensions générées ces derniers jours par les critiques qui entourent la réforme du mécanisme de stabilité européen (MES) dans le pays.

A 18H00 (17H00 GMT), le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne (Bund) a progressé à -0,319% contre -0,352% mardi à la clôture du marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France est également monté à -0,011% contre -0,048%, tout comme celui de l’Espagne, à 0,436% contre 0,405%. Celui de l’Italie s’est stabilisé à 1,286% contre 1,283%.

Au Royaume-Uni, le taux d’emprunt à dix ans s’est tendu à 0,738% contre 0,666%.

Aux États-Unis, le taux à dix ans montait à 1,788% contre 1,716% mardi, à l’instar de celui à 30 ans, à 2,238% contre 2,164%. Celui à deux ans s’affichait à 1,582% contre 1,538%.