Voyage au centre du «système»

Présélection prix Turgot 2018

1 minutes de lecture

Alain Minc, Editions Grasset.

Alain Minc, essayiste, a été dirigeant puis consultant auprès de grandes entreprises.

L'avis du Club de présélection du prix Turgot
Jean Jacques Pluchart Le dernier ouvrage d’Alain Minc réunit un ensemble de réflexions personnelles sur les rôles des élites françaises – et notamment des grands capitaines de l’industrie et de la finance – dans l’émergence de plusieurs événements contemporains. En sa qualité de «conseiller des princes», de «huron» au carrefour de quatre mondes: économique, politique, médiatique, intellectuel, il brosse des portraits incisifs de ses mentors (Ambroise Roux, Roger Fauroux, Carlo de Benedetti…) puis de duos politiques improbables: Beregovoy-Balladur, Mitterand-Rocard, Rocard-Huchon, Royal-Aubry, Melenchon-Le Pen… Il prodigue de nouveaux conseils aux décideurs politiques et économiques, préconisant notamment la poursuite de la construction européenne et de l’application des principes de l’économie sociale de marché, sous couvert de discours raisonnablement populistes. Il s’interroge sur l’avenir des métiers de l’industrie, de la banque, de la magistrature, des médias télévisés et internet, de la presse écrite et de l’édition. Il observe l’influence décroissante des intellectuels depuis Sartre et Aron, Bourdieu et Foucault, puis Baverez et Attali, s’attribuant (non sans hubris) le statut de «superficiel profond».