Travailler à l’ère post-digitale. Quel travail pour 2030?

Présélection prix Turgot 2018

1 minutes de lecture

Dominique Turcq, Editions Dunod.

Dominique Turcq est diplômé d’HEC et de l’EHESS, sociologue. Il est conseiller auprès de dirigeants d’entreprises et de plusieurs ministères. Sa carrière, au carrefour du monde académique et du monde économique, lui confère une vue originale, multidimensionnelle et concrète sur les enjeux économiques et sociaux contemporains. Il a  fondé et préside l’Institut Boostzone.

L'avis du Club de présélection du prix Turgot
Freddi Godet des Marais

«…La connaissance vient par les livres. La croyance par les apôtres.»

Oui, l’accroissement des connaissances est le fondement de ce livre!

Le travail est un phénomène complexe et humain à la fois, si semblable à la théorie du chaos au vu du caractère inopiné de ses fluctuations, même à l’occasion de faibles transformations.

Ruptures et disruptions nouvelles incitent à prévoir le devenir au-delà de l’unique question du travail.

L’imprévu étant l’axiome irréfragable, il faut appréhender les choses avec une vision anticipatrice et néanmoins optimiste, car il ne sera probablement pas exactement ce que l’on a pu imaginer ou espérer.

Ce texte éclectique et serré par sa densité s’affiche véritablement comme la vis et l’écrou.

Son originalité réside dans le fait qu’il analyse et pose avec pertinence la question de la place et du sens du travail dans ce 21e siècle, en affranchissant ses investigations de certitudes et de tout dogmatisme.

Une société de nouvelle proximité est en train de naître, elle sera plus inclusive.

Les entreprises et les individus devront assumer leurs engagements réciproques.

Les mutations décrites par Dominique TURCQ vont aboutir à des modifications profondes de l’emploi.

«C’est en ce sens que l’optimiste est quelqu’un qui pense que le futur est incertain.»