L’esprit design

Présélection prix Turgot 2018

1 minutes de lecture

Tim Brown, Barry Katz, Editions Pearson.

Les auteurs sont des innovateurs américains.

L'avis du Club de présélection du prix Turgot
Jean Jacques Pluchart La pensée design (design thinking) est une démarche collective orientée vers l’innovation, qui s’efforce de concilier les attentes des clients, les contraintes techniques et les impératifs économiques. Elle s’inspire des méthodologies relevant du marketing et de l’analyse de la valeur. Le design thinking repose sur une observation critique des comportements des utilisateurs, généralement assistée par des logiciels d’intelligence artificielle appliqués à des données massives (big data). Il conjugue une analyse des fonctionnalités des produits attendues par les clients (performances, image, externalités…), mais aussi une étude de ses exigences économiques (en terme de prix, de modes et de conditions de paiement, de coûts de maintenance et de frais annexes) ainsi qu’une perception des émotions des clients (avant l’achat, lors de l’utilisation du produit et son recyclage éventuel). La démarche s’efforce d’identifier les besoins exprimés, implicites et inconscients des prospects. Elle cherche à limiter le time to proof of concept (délai entre l’idée et son test réussi) et le time to market (délai entre l’idée et la mise en marché du produit), mais ces délais doivent laisser place à des expérimentations robustes. Elle doit associer (notamment grâce au web 2.0) à la fois les clients et des professionnels de plusieurs disciplines afin d’explorer les diverses problématiques soulevées par la conception et les tests des produits. L’entreprise doit diversifier les objets, les horizons et les modes de financement de ses projets. Les idées les plus novatrices sont les plus risquées, mais en cas de succès, elles apportent à l’entreprise un avantage concurrentiel durable.