La Suisse brave la suprématie des pays nordiques

Max Schieler, RobecoSAM

1 minutes de lecture

Le rapport semestriel de RobecoSAM présente une synthèse et une analyse concises des profils environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) de 65 pays.

Il s’appuie sur les résultats de son outil CSR (Country Sustainability Ranking) qui recueille et analyse les données ESG de 22 pays développés et de 43 pays émergents via un cadre structuré et exhaustif afin de calculer une note globale pour chaque pays.

Les notes ainsi obtenues permettent de mieux comprendre les risques et les occasions de placement associés à chaque pays et fournissent aux investisseurs un cadre de référence leur permettant de comparer les pays et les régions dans une optique risque/rendement.

La Suède a brillamment défendu son rang de championne du développement durable, juste devant la Suisse et ses voisins nordiques que sont la Norvège, le Danemark et la Finlande. Tous bénéficient d’un profil de durabilité très solide et bien équilibré sur l’ensemble des trois critères ESG.

Les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance continuent de dominer le paysage actuel en matière de risques. En préservant leurs institutions démocratiques et la qualité de leur gouvernance, les pays nordiques et la Suisse ont maintenu leur domination dans ce classement. Face à un nombre considérable de pays développés et émergents souffrant d’une polarisation croissante de la scène politique, de l’émergence de mouvements populistes, voire de régimes de plus en plus autoritaires, la qualité de la gouvernance est menacée. Cette situation est problématique à un moment où l’émergence de défis majeurs comme le changement climatique, le creusement des inégalités et les tensions géopolitiques latentes exige une réponse politique cohérente, coordonnée et décisive.

Consulter le rapport CSR