Amun et Bitcoin Suisse lancent un ETP

Salima Barragan

1 minutes de lecture

«Le concept intègre plus de 75% de la capitalisation du marché des cryptos dans un tracker», estime Hany Rashwan, CEO d’Amun.

Après le lancement cet été d’un panier de crypto-monnaies constitué des cinq plus grosses valeurs de l’univers (Bitcoin, Ethereum, XRP, Bitcoin Cash et Litecoin), Amun AG s’associe avec Bitcoin Suisse AG pour lancer un second tracker sur le Bitcoin et l’Ethereum coté en francs suisse et à l’intention des investisseurs suisses. « Ce produit permet d’intégrer la performance des trois-quarts du marché digital », estime Hany Rashwan, CEO d’Amun. Entretien.

Quelle est la nouveauté de l’indice Amun Bitcoin ABBA?

L’indice Amun Bitcoin Suisse ABBA a pour objectif de suivre la performance financière du Bitcoin et d’Ethereum. L’ETP est pondéré en fonction de la capitalisation boursière et est actuellement détenu à 90% en BTC et à 10% en ETH. Pour rappel, le premier indice ETP Amun Crypto Basket sorti en novembre traçait les cinq plus grandes crypto-monnaies par capitalisation boursière. Le produit a été conçu pour donner aux investisseurs institutionnels et privés, dont certains se limitent aux valeurs mobilières, une exposition légitime à la classe d’actifs qui est aujourd'hui toujours et encore difficile à acquérir!

La Suisse a bâti un écosystème porteur et inventif sur le terrain
de la crypto-monnaie et, surtout, de la blockchain.
Pourquoi avez-vous choisi Bitcoin Suisse comme dépositaire pour les actifs sous-jacents?

Bitcoin Suisse assure la conservation des crypto-monnaies via sa solution Bitcoin Suisse Vault. Le service de dépôt de Bitcoin Suisse répond aux normes les plus strictes en matière de sécurité cryptographique et de sécurité physique. Il gère déjà un volume de stockage supérieur à un milliard de francs suisses. Un partenaire idéal en Suisse pour un émetteur de trackers comme Amun.

Pour quelles raisons avez-vous composé le tracker de 90% de Bitcoin et de 10% d’Ethereum?

Pour ceux qui ne veulent pas se soucier des autres crypto-monnaies, ce produit est idéal: représentant plus de 75% de la capitalisation du marché, il permet d’intégrer la performance des trois-quarts du marché digital. Le produit est conçu pour les investisseurs particuliers basés en Suisse, et peut être acheté directement en francs suisses par des courtiers qui offrent des comptes d’exécution en francs uniquement. L’idée est de disposer d’un produit entièrement spécialisé basé en Suisse pour attirer à la fois les particuliers et les investisseurs qualifiés. C’est un concept unique en son genre qui permet d’intégrer plus de 75% de la capitalisation du marché cryptographique dans une structure de type ETP.  

Pourquoi avez-vous choisi la Suisse comme hub et place d’échange de vos produits?

En quelques années, la Suisse a bâti un écosystème porteur et inventif sur le terrain de la crypto-monnaie et, surtout, de la blockchain. Trois grands paramètres viennent expliquer cette dynamique qui a propulsé le pays parmi les trois premières destinations mondiales pour les startups de la blockchain. Il y a d’abord le succès du projet de l’Ethereum, qui a drainé à Zug de nombreux projets blockchain. Il y a ensuite la forte prégnance bancaire de l’économie helvétique qui, parmi d’autres filières, fait de la fintech une évolution naturelle et un virage à bien négocier. Enfin, la Suisse propose un cadre global de l’entrepreneuriat, où l’innovation et l’expérimentation sont largement encouragées. C’est aussi pour cette dernière raison que la société Amun a décidé de s’installer à Zurich.