USA: forte chute des ventes de maisons neuves en janvier

AWP

1 minutes de lecture

Le nombre des transactions s’est élevé à 607’000 en janvier, en déclin de 6,9%. Les analystes espéraient au contraire une légère hausse à 623'000 opérations.

Les ventes de maisons neuves aux Etats-Unis ont chuté fortement en janvier contrairement aux attentes des analystes, selon les données du département du Commerce publiées jeudi.

En données corrigées des variations saisonnières et en rythme annualisé, le nombre des transactions s’est élevé à 607’000 en janvier, en déclin de 6,9%. Les analystes espéraient au contraire une légère hausse avec 623’000. L’activité au mois de janvier a été handicapée par la fermeture partielle du gouvernement à cause d’un bras de fer politique sur le financement du mur anti-immigration voulu par le président, Donald Trump.

Néanmoins, le ministère a révisé en hausse les ventes de décembre à 652’000, contre 621’000 pour la première estimation. Sur 12 mois, les ventes de maisons neuves sont dans le rouge, en retrait de 4,1% par rapport à janvier 2018. En janvier, le prix médian d’une maison neuve s’élevait à 317’200 dollars.

Avec 336’000 maisons neuves sur le marché, les stocks représentent 6,6 mois de ventes, au rythme de transactions actuel. Aux Etats-Unis, les ventes de maisons neuves avaient atteint leur record historique en juillet 2005 au pic de la bulle immobilière, avec 1,389 million de transactions.

Elles étaient ensuite retombées à leur plus faible niveau historique en février 2011, à 270’000, après l’éclatement de la crise financière. Les données mensuelles relatives au secteur immobilier sont souvent soumises à d’importantes révisions. Pour autant, les économistes estiment que ce secteur fournit de précieuses indications sur d’éventuels signes d’une récession économique.