Les propriétaires argoviens risquent de crouler sous la publicité

AWP

1 minutes de lecture

Une ruse informatique a permis à des utilisateurs d'un site officiel d’obtenir plus de la moitié des données foncières du canton.

Des inconnus ont téléchargé les données de 57% des propriétés foncières argoviennes sur un site officiel. Ces informations sont publiques, mais la Confédération exige qu’elles soient protégées des téléchargements de masse pour ne pas être utilisées à mauvais escient.

L’incident est survenu au printemps, indique vendredi la Chancellerie d’Etat argovienne. Des fausses adresses e-mail générées automatiquement ont permis d’ouvrir 3500 comptes d’utilisateur du cadastre en ligne du canton. Cette ruse a permis de contourner la limitation fixée à dix demandes de données par utilisateur et par jour.

De cette manière, 270’000 données de propriétaires fonciers ont été téléchargées d’un coup. Cela correspond à 57% des parcelles répertoriées dans la base de données. L’identité des téléchargeurs et leurs motivations ne sont pas connues, mais il est imaginable que leur «butin» soit désormais exploité pour de la publicité ciblée, précise la Chancellerie d’Etat.

Le canton a fait part de l’incident à la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information (MELANI) et la préposée cantonale à la protection des données. Pour éviter de nouveaux téléchargements de masse, le canton a renforcé la sécurité du cadastre en ligne en y joignant un questionnaire anti-robot et en en renforçant la surveillance afin de détecter rapidement des irrégularités.

Les données des propriétaires fonciers sont disponibles en ligne depuis un an en Argovie. Ce service existe aussi dans d’autres cantons.