Implenia dénonce les manoeuvres d’un groupe d’actionnaires

AWP

1 minutes de lecture

La société de construction dénonce notamment une volonté de démantèlement de l’entreprise de la part d’un groupe composé de Veraison et de Max Rössler.

Implenia réagit vendredi aux requêtes exprimées la veille par un groupe d’actionnaires composé du fonds zurichois Veraison et de Max Rössler. La société de construction dénonce notamment dans une prise de position une volonté de démantèlement de l’entreprise et une stratégie de communication par médias interposés plutôt qu’un dialogue direct.

Implenia se dit «étonné de l’approche agressive» de ce groupe d’actionnaires, mais demeure ouvert à un dialogue constructif. Le conseil d’administration promet une réponse détaillée en temps utile aux exigences de scission des activités immobilières, d’introduction en Bourse immédiate de celles-ci et de remaniement de l’organe de surveillance.

Dans un second communiqué diffusé après la clôture des marchés, le conseil d’administration du numéro un helvétique de la construction a indiqué avoir reçu de Veraison et Max Rössler une proposition formelle de convocation d’une assemblée générale extraordinaire. La demande sera examinée et le groupe se déterminera quant à celle-ci en temps utile.