Zurich Insurance: congé paternité jusqu’à 16 semaines en Suisse

AWP

1 minutes de lecture

Dès 2020, le congé paternité sera de six semaines, si la mère de l’enfant «a la charge principale».

Les salariés de Zurich Insurance en Suisse bénéficieront dès le 1er janvier 2020 d’un congé paternité de six semaines au lieu de trois actuellement, et même jusqu’à 16 semaines si le père s’occupe principalement du nouveau-né. Le salaire complet sera maintenu pendant cette période.

Jusqu’ici, les pères ne pouvaient compter que sur trois semaines à l’arrivée d’un nouveau-né, souligne l’assureur dans un communiqué mercredi. A partir de l’année prochaine, le congé paternité sera de six semaines, si la mère de l’enfant «a la charge principale» de l’enfant. Si le père s’occupe en premier lieu du nourrisson, la durée pourra atteindre jusqu’à 16 semaines. Cette règle s’appliquera aussi en cas d’adoption ou pour les couples de même sexe.

«Avec cette nouvelle règle qui se concentre sur le rôle du parent principal, quel que soit le sexe, Zurich veut envoyer un signe au monde entier», a expliqué Jolanda Grob, cheffe des ressources humaines de Zurich en Suisse.

D’autres entreprises comme Novartis ou Kering ont déjà engagé des mesures semblables. Les employés du géant pharmaceutique peuvent depuis cet été bénéficier d’un congé parental payé de 18 semaines. Le géant du luxe a lui annoncé en septembre que le congé paternité ou partenaire de l’ensemble de ses salariés dans le monde sera étendu à 14 semaines payées à 100%, à compter du 1er janvier 2020.

Au niveau politique, l’évolution est plus ténue. Le mois dernier, le Conseil national a opté pour seulement deux semaines de congé paternité.