Vaudoise Assurances: bénéfice consolidé en hausse de 28%

Communiqué, Vaudoise Assurances

3 minutes de lecture

La progression des affaires non-vie s'établit à 3,8% et demeure très supérieure à celle du marché suisse (+1,6%), selon le CEO Philippe Hebeisen.

 
Au 30 juin 2018, le Groupe Vaudoise Assurances réalise un bénéfice net consolidé de 74,0 millions de francs contre 57,9 millions au premier semestre 2017. Le chiffre d'affaires est en forte hausse de 7,9% à 799 millions de francs. Dans les affaires d'assurances, la progression des affaires non-vie s'établit à 3,8% et demeure très supérieure à celle du marché suisse (+1,6%). Les primes dans les affaires vie individuelle ont enregistré une augmentation de 24,0 millions de francs par rapport au 30 juin 2017. Cette évolution s'explique essentiellement par la mise sur le marché d'une nouvelle tranche du produit à composante financière Trendvalor.

«Le très bon résultat de ce premier semestre nous conforte dans la poursuite de notre stratégie mutualiste», déclare Philippe Hebeisen, directeur général. «La redistribution de 33 millions de francs à nos assurés Véhicules à moteur, ainsi que la qualité de nos services, confirmée par plusieurs enquêtes de satisfaction internes et externes, sont particulièrement appréciées de nos clients. Dans un environnement qui se complexifie pour le marché de l'assurance en Suisse, la qualité constante de nos résultats depuis plusieurs années nous permet en outre de conduire nos réflexions en termes de transformation digitale et de développement du Groupe de manière sereine. L'équipe de direction s'est encore renforcée par les excellentes compétences des trois collègues qui nous ont rejoints au cours de ce premier semestre. Elle est très soudée et plus que jamais motivée à relever les challenges actuels et futurs».

Croissance dans les affaires non-vie

Dans le secteur de l’assurance non-vie, les primes émises nettes progressent de 3,8% au terme de ce premier semestre, une croissance nettement supérieure au marché suisse (+1,6%). Les primes émises ont notamment enregistré une hausse importante de 7,0% en Suisse alémanique. La branche Véhicules à moteur, qui constitue la branche la plus importante du portefeuille de la Vaudoise, est en hausse de 2,6%. Malgré un marché très concurrentiel, la croissance des autres branches de patrimoine est positive. Cela est particulièrement le cas pour la branche Incendie et autres dommages qui enregistre une augmentation de 4,0%.

Les primes des assurances de personnes non-vie sont en hausse de 5,7%. Cette progression s'explique tant par l'assainissement de contrats que par des affaires nouvelles. Le Groupe maintient sa volonté de bénéficier d'une croissance rentable dans toutes les branches d'assurance.

Hors dotation aux provisions de fluctuation, la sinistralité des branches d'assurances accidents, maladie et responsabilité civile diminue alors que celle des Véhicules à moteur et Choses augmente légèrement par rapport à l’année précédente. Ainsi, le ratio combiné (rapport sinistres et frais sur primes) est en baisse de 6,2 points, à 90,6% contre 96,8% un an auparavant. Cette amélioration significative est notamment due à des dégagements extraordinaires de provisions de sinistres et à une amélioration du ratio de frais.

Assurances vie en hausse

Malgré la persistance d'un contexte économique difficile sur le marché des capitaux et du bas niveau des taux d’intérêt, l’encaissement de Vaudoise Vie est en hausse à 63,0 millions de francs (+61,6%), contre 39,0 millions un an auparavant. Le succès du nouveau produit à primes périodiques lié à des fonds de placement RythmoInvest et celui rencontré par la nouvelle tranche de 25 millions de francs du produit TrendValor lancée en mars dernier expliquent ces excellents résultats.

La Compagnie a maintenu à son niveau actuel la provision pour garantie de taux, jugée suffisante selon les calculs actuariels.

Résultat des placements satisfaisant
dans un environnement complexe

Dans un environnement économique complexe, le Groupe a renforcé, en 2018, sa politique d’allocation d’actifs principalement axée sur les revenus fixes et l’immobilier. La Vaudoise a réduit son allocation en actions, tout en la sécurisant contre une baisse importante des marchés. De même, le niveau de protection sur les devises reste élevé, même si le dollar s'est renforcé cette année.     

Lors des six premiers mois de l’exercice 2018, le volume de nos placements a augmenté de 51,8 millions de francs à 7'441,5 millions de francs. Le rendement de nos placements non annualisé, selon notre compte de résultat, s’élève à 1,4% en 2018, identique à celui du premier semestre 2017.

En valeur de marché, la performance des placements est en baisse de 0,2% sur ce premier semestre 2018 contre une croissance de 1,0% une année auparavant. Cette évolution s’explique principalement par la légère remontée des taux d’intérêt et un marché des actions légèrement négatif.

Il est également à relever que ce premier semestre 2018 intègre les résultats de Vaudoise Asset Management SA et de ses filles, Berninvest AG et Vaudoise Investment Solutions SA, ce qui n'était pas encore le cas au premier semestre 2017. Le résultat de ces sociétés est d'ailleurs supérieur aux objectifs fixés.

Les fonds propres du Groupe s'élèvent à la fin du premier semestre 2018 à 1'732,1 millions de francs, presque similaires (-0,1%) à fin 2017. La Compagnie demeure ainsi très bien capitalisée.

Perspectives 2018

Le résultat de ce premier semestre constitue une base solide pour entamer la seconde partie de l’année. Le résultat technique d’assurances, hors produits financiers, devrait se situer à un très bon niveau. Le Groupe maintient également ses prévisions de croissance dans les assurances non-vie pour 2018 et devrait largement atteindre ses objectifs de commercialisation sur le produit RythmoInvest.

Sur la base des informations de ce premier semestre et sauf évolution adverse des marchés financiers et de la sinistralité, nous estimons que le résultat du Groupe devrait se situer au niveau de l'année précédente.