UBS rejette les spéculations sur Sergio Ermotti

AWP

1 minutes de lecture

La Sonntagszeitung a indiqué que l’actuel CEO de la banque viserait la présidence d’ici quelques années.

Le directeur général d’UBS, Sergio Ermotti, viserait d’ici quelques années la présidence du conseil d’administration, prenant la succession de l’actuel dirigeant de l’organe de surveillance Axel Weber, ont indiqué des personnes proches du dossier au journal Sonntagszeitung. UBS a démenti ces informations.

D’ici environ 12 mois, la banque aux trois clés annoncerait le passage de M. Ermotti de la direction opérationnelle au conseil d’administration. Il y occuperait d’abord un siège d’administrateur, avant de briguer d’ici 2022 la présidence, a poursuivi le journal dominical alémanique.

La Sonntagszeitung insiste cependant sur le fait que M. Weber, l’actuel président du conseil d’administration, pourrait faire de la résistance. L’Allemand avait récemment indiqué au magazine alémanique Bilanz qu’il pourrait bien rester à son poste jusqu’en 2024.

UBS a rejeté ces spéculations, estimant dans un message sur Twitter que les personnes à la source des rumeurs n’étaient pas bien informées ou répandaient des «contrevérités».

Les rumeurs vont également bon train concernant la succession éventuelle de M. Ermotti. Début février, l’agence Bloomberg avait indiqué que le banquier tessinois pourrait être remplacé par Christian Meissner. L’Autrichien est l’ancien patron de la banque d’affaires de Bank of America Merrill Lynch.