L’enjeu de la transition digitale dans la prévoyance privée

Communiqué, Lemania pension hub

2 minutes de lecture

«Nous sommes la première plateforme romande de prévoyance à pouvoir annoncer la signature numérique pour des affiliations», déclare François Normand, directeur de lemania pension hub.

Dans un contexte où la prévoyance étatique atteint ses limites et qu’elle demeure la première préoccupation des Suisses, la dérive inéluctable entre la prévoyance étatique obligatoire et la prévoyance dite «privée» s’accentue de manière toujours plus forte. La prévoyance privée,par définition plus agile et moins contraignante, fait désormais l’objet de toutes les attentions et de toutes les sollicitations par les acteurs de la prévoyance. A l’heure de l’«uberisation» et du tout numérique, les conseillers en prévoyance sont de plus en plus demandeurs de solutions technologiques pour servir leur clientèle privée.

Afin de répondre à cette demande, la plateforme du lemania pension hub annonce plusieurs développements lors de sa Convention qui se tient le 14 novembre à Montreux en présence de l’ancien Président français Nicolas Sarkozy:

  • La signature digitale des preneurs de prévoyance lors de l’affiliation de ces derniers aux fondations FLLP (libre passage) et FRPI (3a)
  • Le lancement d’une solution de Digital Client Onboarding (DCOB) destinée à la prévoyance privée
  • Un partenariat technologique avec la Regtech id4 basée à Lucerne active dans le secteurdu Client Lifecycle Management (CLM)

«Nous voulions faire office de pionnier en matière de digitalisation dans la prévoyance privée. Nous sommes ainsi très fiers de pouvoir être la première plateforme romande de prévoyance à pouvoir annoncer la signature numérique pour des affiliations et un processus de Digital Client Onbaordingpour nos partenaires que sont les conseillers en prévoyance», déclare François Normand, directeur de la plateforme de prévoyance lemania pension hub.

La  mise à disposition de cette nouvelle solution technologique sera mise en production dès le 1er janvier 2020 dans un premier temps pour les partenaires institutionnels de la plateforme de prévoyance. Dans un second temps, le Digital Client Onboarding sera ouvert aux personnes physiques.

«Face aux enjeux de la responsabilité individuelle dans la prévoyance privée et l’absence de solutions concrètes de la Berne fédérale en la matière, il nous paraît stratégique de permettre également à la génération des milllenials de bénéficier de ces avancements; elle est en première ligne et totalement exposée auxbaisses inévitablesdu niveau des prestations de leurs caisses de pensions», souligne Roxane Ecoffey, vice-présidente du Conseil lemania.

Cette convention a été également l’occasion de rappeler les enjeux auxquels doit faire face la prévoyance privée ces prochaines années:

  • La responsabilité individuelle: face à l’incertitude de l’évolution du niveau des prestations de la prévoyance professionnelle, il incombe à l’individu de se responsabiliser face à cet enjeu pour assurer sa retraite. Parallèlement, les conseillers financiers doivent eux aussi assumer une partie de cette responsabilité en faisant prendre conscience à leur clientèle, privée et institutionnelle, de l’importance du processus d’épargne dans la prévoyance vieillesse.
  • L’importance de la capitalisation au niveau des 2e et du 3e piliers et les taux zéro dans la prévoyance vieillesse:dans un environnement où la prévoyance étatique ne sera bientôt plus en mesure de proposer une rentabilité du capital prévoyance des assurés suffisante, les gestionnaires d’actifs agréés ont le devoir de prendre le relais.Ils doivent valoriser la capitalisation grâce à leur savoir-faire et offrir un rendement correct pour le financement des prestations vieillesse.
  • La transition digitale: lemania pension hub est la première plateforme à proposer un enregistrement 100% digital des preneurs de prévoyance dans le cadre des fondations de libre  passage et 3e pilier. Il est primordial pour la générationdes millenials de pouvoir être accompagnée sous l’angle digital. Ce service sera proposé dès le 1er janvier 2020 aux courtiers en assuranceset aux gérants de fortune indépendants (GFI), puis, courant 2020 à tous les preneurs de solutions de prévoyance.