GAM a interrompu les discussions avec de potentiels repreneurs

AWP

1 minutes de lecture

Bloomberg croit savoir que les discussions avec de potentiels repreneurs, dont Generali, ont été interrompues.

Le gestionnaire de fortune GAM aurait interrompu les discussions avec de potentiels repreneurs, dont l’italien Generali, a affirmé l’agence Bloomberg mardi soir, citant une source informée. Pour le moment, GAM veut se concentrer sur l’amélioration de ses affaires comme entreprise indépendante.

Dans un communiqué diffusé mardi soir, GAM a fait savoir qu’il n’y avait eu aucune discussion avec Generali ni aucune autre société sur des activités de fusion-acquisition.

L’assureur italien Generali a examiné ces derniers mois une éventuelle offre de rachat et a mené à cet effet des discussions avec des responsables de GAM, selon Bloomberg. Les discussions n’ont toutefois pas abouti à un accord et il y a été mis un terme, a précisé l’agence.

GAM est depuis quelques temps en mode «turnaround». La crise a débuté l’an dernier lorsque l’entreprise a dû renvoyer un de ses principaux managers de fonds en raison d’un manque de prudence dans ses investissements. Ce comportement fautif a déclenché une vague de retraits de fonds de la part de clients et a abouti au licenciement du directeur général Alex Friedman. Par la suite, la question d’une vente de la société a été abordée.