Douze établissements financiers ont choisi la solution DSP2 d’Avaloq

Communiqué, Avaloq

1 minutes de lecture

«Nos solutions de conformité à la DSP2 ont été conçues pour simplifier les procédures de tests et de mise en oeuvre pour les établissements financiers», a expliqué Thomas Beck, CTO d’Avaloq.

Avaloq, leader mondial des technologies financières, a annoncé que douze établissements financiers ont d’ores et déjà choisi sa solution de conformité à la directive européenne (DSP2) en vue de l’échéance du 14 mars. Cette solution, lancée par Avaloq fin 2018, permet aux banques et aux gestionnaires de patrimoine de se conformer à la DSP2, notamment à l’obligation d’échanges de données sécurisés avec tous les prestataires de services de paiement.

L’échéance de mi-mars impose aux établissements financiers de mettre un environnement de tests à la disposition des prestataires de services de paiement tiers six mois avant la date d'entrée en vigueur de la DSP2, fin septembre 2019.

Entrée en vigueur en janvier 2018, la DSP2 réglemente les services de paiement et les prestataires de services de paiement dans l’ensemble de la zone économique européenne. Au titre de cette directive, des tiers pourront avoir accès aux données bancaires des clients et fournir des services de paiement et des services bancaires à valeur ajoutée si les clients des banques y consentent. Les établissements financiers doivent proposer d’ouvrir leurs interfaces de programmation d’applications (API) aux prestataires de services de paiement tiers six mois avant l’échéance de septembre 2019.

«Nos solutions de conformité à la DSP2 ont été conçues pour simplifier les procédures de tests et de mise en oeuvre pour les établissements financiers, diminuer les délais d’exécution et renforcer la sécurité», a expliqué Thomas Beck, CTO d’Avaloq. «Les risques de mise en oeuvre associés à de tels programmes sont ainsi considérablement réduits. Certaines des plus grandes institutions financières de la région ont choisi Avaloq; le secteur est en quête de solutions lui permettant de faire face aux nouvelles exigences technologiques et réglementaires».

En décembre 2018, Avaloq a lancé son logiciel DSP2 et une solution DSP2 as a service (modèle SaaS), qui présentent une gamme inédite d’options de déploiement adaptées à différentes configurations. Sa solution DSP2 as a service est intégrée à l’Avaloq Banking Suite. Sécurisée, elle est livrée clé en main aux banques et aux gestionnaires de patrimoine qui utilisent des modèles SaaS (Software as a Service) ou BPaaS (Business Process as a Service), ainsi qu’aux banques qui utilisent l’Avaloq Banking Suite sur leurs sites.

«Le compte à rebours est lancé pour les banques et les gestionnaires de patrimoine européens», a ajouté Paco Hauser, Regional Manager EMEA d’Avaloq. «Leur infrastructure numérique doit être absolument prête pour septembre, échéance d’entrée en vigueur de la DSP2. Nous pensons chez Avaloq que cette évolution représente une opportunité bien plus qu'une menace pour les établissements financiers. Nos nouvelles solutions permettent aux banques et aux gestionnaires de patrimoine de tirer parti de cette réglementation en proposant de nouveaux services tout en en consolidant leurs relations avec leurs clients».