Chute du bénéfice net pour VP Bank en 2018

AWP

1 minutes de lecture

L’établissement liechtensteinois a vu son bénéfice net chuter de 17% au regard de l’année précédente à quelque 55 millions de francs.

Conséquence de l’évolution défavorable des marchés financiers et de taux d’intérêts durablement bas, VP Bank affiche une performance en fort repli en 2018. L’établissement liechtensteinois a vu son bénéfice net chuter de 17% au regard de l’année précédente à quelque 55 millions de francs.

Les revenus se sont aussi tassés, passant en l’espace d’un an de 300,1 à 291 millions de francs, selon des chiffres provisoires non audités dévoilés mercredi par VP Bank. Les charges ont dans le même temps augmenté, passant de leur côté de 229,8 à 232 millions.

L’évolution s’est révélée plus favorable en matière d’afflux nets de capitaux, lesquels ont bondi à près de 3,2 milliards de francs, alors qu’ils s’étaient inscrits à 1,9 milliard en 2017. Ils ont ainsi affiché leur plus vigoureuse croissance organique en l’espace de dix ans. Sa stratégie de croissance ayant porté ses fruits, la banque de la Principauté s’estime bien positionnée.

VP Bank publiera les résultats détaillés de l’exercice 2018 le 5 mars prochain. En dépit de la baisse de bénéfice attendue, l’action VP Bank avait les faveurs des investisseurs mercredi matin à la Bourse suisse, ceux-ci semblant apprécier la bonne nouvelle que représente la vigoureuse croissance de l’afflux net d’argent.

Après avoir gagné jusqu’à 2%, le titre VP Bank ne progressait plus que de 0,8% vers 10h15 à la Bourse suisse, l’indice élargi Swiss Performance Index (SPI) demeurant quant à lui quasiment stable (-0,03%).

Dans leurs commentaires, les analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB) ont mis en exergue le niveau «exceptionnellement élevé» de l’afflux net de capitaux. Ceux-ci l’expliquent notamment par la reprise de la gestion du fonds d’investissement luxembourgeois Carnegie de 1 milliard d’euros. Ajusté de cet effet, les 2 milliards de francs supplémentaires placés dans l’établissement liechtensteinois dépassent largement leur prévision de 1,3 milliard.

Le jugement est nettement moins positif pour l’évolution des revenus. Cependant, aux yeux des analystes de la ZKB, il est plus important que l’établissement affiche des charges présentant une hausse plus modérée qu’attendu. VP Bank démontre qu’elle garde le contrôle sur ses charges. Ils recommandent de surpondérer le titre, celui-ci se négociant au rabais par rapport à celui d’autres acteurs de la gestion de fortune.